Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des ressources en ligne offrent des informations sur les perceptions d'idées populistes

Un ensemble de ressources en ligne ayant trait aux attitudes des jeunes aux idéologies populistes est désormais disponible pour les chercheurs, les étudiants et les décideurs politiques.

Tel est l'apport clé du projet MYPLACE, financé par l'UE et récemment achevé, qui aborde les questions de classe sociale, de xénophobie, de racisme et de confiance dans les processus démocratiques. Les ressources en ligne comprennent des rapports, des vidéos et des documentaires à accès libre. Un nombre de bulletins politiques sont disponibles gratuitement. Le troisième et dernier bulletin politique, par exemple, se concentre sur les résultats transnationaux du projet et leurs implications pour des agendas politiques européens importants. Selon les résultats, la famille semble jouer un rôle clé dans le maintien de la mémoire historique. Par ailleurs, les jeunes font souvent plus confiance, toutefois avec un certain de degré d'ambivalence, aux récits familiaux qu'aux ressources culturelles ou aux représentations officielles, bien que cela ne soit pas universel. D'après la recherche, les récits historiques d'un «passé difficile» influencent la formation des attitudes, des valeurs et des activités des jeunes aujourd'hui. Les deux précédents bulletins politiques ont établi le profil de la recherche entreprise par le projet MYPLACE et ont rapporté les résultats par pays. Le projet a également produit cinq documentaires ciblant les étudiants et les chercheurs travaillant sur les jeunes et l'engagement politique. Un de ces documentaires intitulés «Not MyPlace – Bridging the gap between young people and politics» explore certains des résultats clés concernant la participation politique avec un groupe de jeunes actifs et engagés dans les questions politiques locales et la démocratie de la jeunesse. Des commentaires et des informations supplémentaires sont fournis par les personnalités politiques élues et les praticiens. Ces films permettent de montrer les implications politiques potentielles grâce aux réflexions des jeunes et des décideurs politiques, et de suggérer certains moyens constructifs pour relever les défis présentés par les résultats du projet. Le site web MYPLACE contient également des vidéos portant sur divers évènements à thème. Travaillant avec des partenaires non-universitaires dont des musées, des galeries, et des ONG, l'équipe du projet s'est concentrée sur la transmission de la mémoire et de l'héritage politique sur ces «lieux de mémoire», et sur la transmission intergénérationnelle. Les équipes du projet au Royaume-Uni, en Slovaquie, en Russie, en Lettonie et au Portugal ont organisé des évènements dans des musées afin de présenter et de disséminer la recherche MYPLACE. Les résultats sont disponibles en ligne. Citons, par exemple, une vidéo des travaux du projet au Lusée de l'occupation de Lettonie. Cette institution éducationnelle historique située à Riga, a ouvert en 1993 pour présenter des vestiges, des documents d'archives et pour informer le public sur la période des 51 années d'occupation de la Lettonie au cours du XXe siècle. La vidéo présente des travaux éducationnels avec des étudiants et des activités interactives. Un rapport complet de cet évènement est également téléchargeable. Le projet MYPLACE d'une valeur de 7,9 millions a rassemblé des données de première main grâce à des groupes de travail, des entretiens intergénérationnels, des enquêtes et des études de cas afin de cartographier la relation entre l'héritage politique, les formes d'engagement civique et politique des jeunes et leur réceptivité potentielle aux agendas politiques radicaux et populistes. Il a impliqué des partenaires provenant de 14 pays et a été officiellement achevé en mai 2015. Pour plus d'informations, veuillez consulter: le site web du projet MYPLACE

Pays

Royaume-Uni

Articles connexes