Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des chercheurs de l'UE développent un nouvel outil de modélisation pour mieux gérer les crises

Des chercheurs financés par l'UE ont conçu un outil innovant de simulation et de modélisation pour aider les décideurs impliqués dans la gestion de crises à grande échelle.

Les spécialistes d'intervention en cas de crise et les principaux décideurs rencontrent chaque jour des situations qui dépassent les capacités de réseaux d'intervention locaux. En outre, les catastrophes d'origine naturelle ou anthropique ne tiennent aucun compte des frontières nationales ou régionales, engendrant ainsi des problèmes imprévus. Les décideurs ont donc besoin d'outils adéquats pour mieux comprendre les impacts d'une crise, et d'un accès immédiat à une expertise couvrant de nombreux pays et organisations, en cas de besoin. L'UE a financé le projet CRISMA pour répondre à ce besoin pressant, en concevant un outil de simulation en ligne et adaptable. Cet outil aide les décideurs politiques et ceux qui sont impliqués dans la gestion de crise à se préparer à des crises complexes en visualisant de tels scénarios, une démarche qui requiert souvent d'intégrer l'expertise de nombreux secteurs, et peut s'accompagner de problèmes financiers et éthiques notables. L'outil sera utile dans la planification d'infrastructures et l'aménagement du territoire à long terme, l'optimisation des plans opérationnels de gestion de crise, et l'assistance à la préparation, la conduite et l'évaluation d'exercices sur le terrain. Le consortium du projet estime que cet outil pourrait aussi être utile au secteur privé. CRISMA a conçu son outil spécialement pour permettre aux utilisateurs d'établir leurs propres scénarios de crise, et de les intégrer à d'autres modèles et outils, nouveaux ou non, dans le cadre d'un système de simulation unique. L'adaptabilité de cette architecture a été obtenue par une approche ouverte: Les fonctionnalités principales sont en grande partie assurées par un logiciel en accès libre, qui peut être aisément remplacé si nécessaire. En outre, l'outil de CRISMA anticipe les changements et peut accepter plusieurs types de services web. Cette conception modulaire permet aux développeurs de concevoir de nouveaux modèles de base, en accès libre ou non, et selon le modèle métier de l'utilisateur. Les spécialistes en intervention en cas de crises et autres décideurs peuvent associer des modèles, des données et une expertise venant de plusieurs sources pour avoir une perception plus large des scénarios de crise. Durant le projet, les chercheurs ont défini plusieurs schémas pilotes, couvrant toute une gamme de crises. Il s'agissait d'une tempête d'hiver dans le nord de la Finlande, de la submersion des barrages côtiers dans l'ouest de la France, d'un déversement accidentel d'un conteneur au large des côtes d'Israël, d'un séisme et d'un feu de forêt en Italie, et d'un accident complexe impliquant de nombreuses victimes et risques en Allemagne. Le projet a organisé des ateliers avec des utilisateurs potentiels afin d'exposer les résultats des schémas pilotes ainsi que le potentiel du nouvel outil. La durabilité et le succès à long terme des résultats du projet seront assurés par les recommandations des décideurs ainsi que des experts externes de haut niveau qui font partie du conseil consultatif de CRISMA. Le projet s'est achevé officiellement fin août 2015. Un rapport sur les résultats finaux de CRISMA a été publié en septembre 2015, et ses principales réussites ont été exposées lors de sa conférence finale, en juin 2015. Pour plus d'informations, veuillez consulter: site web du projet CRISMA

Pays

Finlande

Articles connexes