Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des scientifiques financés par l’UE dévoilent la toute première image d’un trou noir

Une équipe internationale d’astronomes a dévoilé pour la première fois l’image d’un trou noir localisé dans une galaxie lointaine appelée Messier 87 (M87).

Espace

Une collaboration mondiale associant des scientifiques financés par l’UE a dévoilé la première image capturée d’un trou noir au centre de M87, une galaxie massive de la constellation de la Vierge, située à quelque 55 millions d’années lumière de la Terre. La première preuve visuelle directe du trou noir et de son ombre était basée sur les observations de l’Event Horizon Telescope (EHT), un réseau de huit radiotélescopes couvrant des zones allant de l’Espagne et du Chili à l’Antarctique. Cette image restera gravée dans l’histoire des sciences Le 10 avril, des détails ont été communiqués lors d’une conférence de presse tenue par la Commission européenne, le Conseil européen de la recherche (CER) et le projet EHT. Carlos Moedas, commissaire européen chargé de la recherche, de la science, et de l’innovation, a désigné la toute première image d’un trou noir comme une «percée très importante pour l’humanité». Les résultats de l’EHT ont été publiés dans une série d’articles dans «The Astrophysical Journal Letters». Le CER a versé des fonds aux scientifiques impliqués dans la collaboration EHT dans le cadre de deux projets, BLACKHOLECAM et RadioNet, qui se poursuivront tous les deux jusqu’en 2020. Le projet BLACKHOLECAM (Imaging the Event Horizon of Black Holes) a été lancé pour imager, mesurer et comprendre les trous noirs astrophysiques. Comme cela est expliqué sur le site web du projet, la recherche est orientée sur la vérification de la théorie d’Einstein sur la relativité générale. Il est indiqué dans un communiqué de presse de la Commission européenne que: «Cette avancée scientifique majeure marque un tournant dans notre compréhension des trous noirs, confirme la prédiction d’Albert Einstein dans sa théorie de la relativité générale et ouvre de nouvelles perspectives d’études sur l’univers.» Les trous noirs sont des objets cosmiques comprimés dont les masses sont gigantesques mais leurs tailles sont extrêmement compactes. Leur existence a un impact énorme sur leur environnement, altérant l’espace‑temps et surchauffant tout matériau environnant. Le trou noir dont l’image a été capturée présente une masse 6,5 milliards de fois plus grosse que celle du soleil. De nombreuses observations indépendantes et méthodes d’imagerie de l’EHT ont été utilisées pour révéler une structure semblable à un anneau avec une zone centrale noire — l’ombre du trou noir. La preuve la plus solide de l’existence de trous noirs supermassifs Il est expliqué dans un communiqué de presse sur le site web de l’EHT que: «L’ombre d’un trou noir est ce que l’on peut obtenir de mieux d’un trou noir sur une image, un objet totalement noir à partir duquel la lumière ne peut s’échapper. La limite du trou noir — l’horizon des évènements à partir duquel l’EHT tire son nom — est environ 2,5 fois plus petite que l’ombre qu’elle projette et mesure à peine 40 milliards de km de diamètre.» Les scientifiques impliqués dans le projet BLACKHOLECAM espèrent également travailler sur Sagittarius A*, le trou noir supermassif situé au centre de la Voie lactée. Pour parvenir aux observations de l’EHT, des télescopes et infrastructures ayant bénéficié du projet RadioNet (Advanced Radio Astronomy in Europe), financé par l’UE, ont été utilisés. Composé d’institutions d’Europe, de République de Corée et d’Afrique du Sud, il intègre des infrastructures pour la recherche sur la radioastronomie. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet BLACKHOLECAM site web du projet RadioNet

Pays

Belgique

Articles connexes