Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'Europe appelle l'Amérique du Nord à renforcer les contrôles concernant l'utilisation d'hormones de croissance chez les animaux d'élevage

Selon un rapport du Comité scientifique sur les mesures vétérinaires relatives à la santé publique chargé de conseiller la Commission européenne, administrer certaines hormones aux animaux d'élevage pour accélérer leur croissance entraîne des risques potentiels pour la santé h...

Selon un rapport du Comité scientifique sur les mesures vétérinaires relatives à la santé publique chargé de conseiller la Commission européenne, administrer certaines hormones aux animaux d'élevage pour accélérer leur croissance entraîne des risques potentiels pour la santé humaine. Un projet de rapport sur l'évaluation des risques provoqués par un abus de ces hormones et sur les difficultés de contrôle l'affirme également. Ces deux avis, rendus publics le lundi 3 mai 1999, circulent actuellement aux Etats-Unis et au Canada dans le cadre d'une pétition de scientifiques européens visant à encourager l'Amérique du Nord à imposer des contrôles plus sévères sur la vente et l'utilisation d'hormones. Les scientifiques du Comité s'accordent tous à dire (les preuves apportées par chacun différant par leur degré de certitude) que l'utilisation de six hormones - l'oestradiol-béta 17, la progestérone, la testostérone, le zéranol, le trenbolone acétate et le mélengestrol acétate (MGA) - constitue un danger pour les consommateurs. Les effets nocifs qui peuvent affecter les être humains ayant consommé de la viande contenant soit des résidus de ces substances chimiques, soit les produits de leur décomposition (leurs métabolites), incluent des réactions neurobiologiques, génotoxiques et cancérigènes. Le Comité scientifique sur les mesures vétérinaires relatives à la santé publique a adopté un avis unanime à ce sujet. En plus du lobbying aux USA et au Canada, il plaide pour que des programmes appropriés et étendus de contrôle des résidus soient mis en place concernant ces six hormones, afin de surveiller leur usage tant légal qu'illégal.

Pays

Canada, États-Unis

Articles connexes