Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La Commission oeuvre en faveur d'une utilisation plus sûre d'Internet

Dix projets sont financés dans le cadre du plan d'action de quatre ans de la Commission européenne visant à promouvoir une utilisation plus sûre d'Internet et doté d'un budget de 25 millions d'euros. Ce plan vise à financer des mesures de lutte contre le contenu illicite et p...

Dix projets sont financés dans le cadre du plan d'action de quatre ans de la Commission européenne visant à promouvoir une utilisation plus sûre d'Internet et doté d'un budget de 25 millions d'euros. Ce plan vise à financer des mesures de lutte contre le contenu illicite et préjudiciable d'Internet. Un nouvel appel à propositions concernant des actions de sensibilisation et des permanences téléphoniques a déjà été lancé. Les projets en cours couvrent les trois volets du plan d'action suivants: un réseau européen de permanences téléphoniques permettant au public de signaler tout contenu illicite sur Internet, des mécanismes de classification et de filtrage pour le contrôle parental et la sensibilisation des enseignants, parents et enfants au potentiel d'Internet. Deux rapports sur les techniques de contrôle parental publiés le 15 juin par la Commission européenne arrivent à la conclusion que des travaux complémentaires sont nécessaires pour améliorer ces techniques. Les rapports concernent les deux principales techniques actuellement disponibles - le filtrage du contenu par auto-labélisation et la classification extérieure. Un nouvel appel à propositions sera lancé à la fin de 2000, portant principalement sur les solutions "proches du marché" dans le domaine de la classification extérieure. Erkki Liikanen, commissaire chargé de la Société de l'information a déclaré: "Les rapports viennent étayer l'approche adoptée par la Commission pour faire face au problème des contenus potentiellement nocifs sur Internet. La Commission soutient le principe de responsabilisation des utilisateurs et de choix des utilisateurs pour aider les parents à assurer à leurs enfants l'utilisation d'Internet en toute sécurité. Par ailleurs, la Commission continuera à soutenir les actions menées parallèlement dans le cadre de la recommandation sur la protection des mineurs et de la dignité humaine en vue d'accroître la responsabilisation des utilisateurs et le contrôle parental dans la radiotélédiffusion numérique."