Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Les universités portugaises sont prêtes à relever les défis de la Société de l'Information

Ces 30 dernières années, la recherche et la formation ont fait d'énormes progrès au Portugal, avec l'aide importante de l'Union européenne, ont déclaré les représentants de l'enseignement supérieur portugais lors d'une réunion qui a eu lieu le 22 juin à Bruxelles. Grâce aux f...

Ces 30 dernières années, la recherche et la formation ont fait d'énormes progrès au Portugal, avec l'aide importante de l'Union européenne, ont déclaré les représentants de l'enseignement supérieur portugais lors d'une réunion qui a eu lieu le 22 juin à Bruxelles. Grâce aux fonds structurels, obtenus de la Communauté, affectés au développement des infrastructures de recherche et d'éducation, les universités portugaises sont prêtes à relever les défis de la Société de l'Information, a déclaré le Professeur Julio Pedrosa, président du conseil des recteurs des universités portugaises. "Le changement observé dans le panorama de l'enseignement supérieur au cours des 30 dernières années est sans précédent en Europe," a-t-il affirmé. "Nous sommes passés d'une situation, en 1970, dans laquelle le pays possédait quatre universités installées dans trois villes, à plus de 150 instituts actuellement, répartis sur tout le territoire. Les universités portugaises ont réalisé des progrès rapides et fantastiques ces dernières années, principalement grâce au concours de l'Union européenne et de la Communauté européenne. C'est ce qui nous a permis d'être partenaires, de coopérer, d'être actifs au plan international dans la recherche, dans la mobilité du personnel et des étudiants, de contribuer à la construction de l'Europe de manière diverse, distincte et engagée." Le Professeur Pedrosa a ajouté que le gouvernement portugais avait pris la décision stratégique d'attribuer à son système éducatif et de recherche une plus grande part des fonds structurels alloués par l'UE. Les fonds ont été utilisés à la réalisation d'une solide infrastructure - la construction de laboratoires, bibliothèques, amphithéâtres - à l'acquisition d'équipements, et à la formation de compétences. "Le gouvernement a compris que sans personnes dûment qualifiées, sans une réelle capacité de partenariat dans la recherche, le Portugal serait relégué au second plan." Aujourd'hui, le Portugal est un partenaire enthousiaste dans la recherche communautaire, comme en témoigne son engagement dans les programmes-cadres, plus important chaque année. Le Professeur Pedrosa a également accordé son soutien à l'idée d'un Espace européen de la recherche, l'initiative du Commissaire à la recherche, Philippe Busquin, adoptée récemment à la réunion du Conseil de la Recherche. "Nos universités sont prêtes à participer à la consolidation d'un système de recherche qui peut être au centre de la compétitivité européenne,'' a-t-il déclaré. Les chercheurs portugais sont particulièrement forts dans les domaines des sciences de la santé et disciplines connexes, les sciences des matériaux, les sciences environnementales et marines et de manière croissante dans les technologies de l'information, lesquelles sont considérées comme un domaine stratégique. Dans les sciences sociales, la sociologie et l'éducation jouissent d'une bonne réputation sur le plan international, selon le Professeur Pedrosa. Le ministre de l'éducation, José Joaquim Reis, a déclaré que le système d'enseignement supérieur figure parmi les meilleurs résultats du Portugal démocratique. Le Sommet de Lisbonne sous la Présidence portugaise a mis en évidence l'importance de se maintenir à la hauteur des développements dans la recherche et en particulier dans la Société de l'Information, des défis auxquels les universités doivent faire face, a indiqué M. Reis. "L'apprentissage tout au long de la vie et l'intégration de publics nouveaux et différents, la certification des connaissances et des compétences acquises à l'extérieur de l'université et une institutionnalisation plus approfondie - voici quelques-uns des nouveaux enjeux pour les universités dans un proche avenir," a-t-il dit. "Les universités portugaises sont tout à fait prêtes à relever les défis du millénaire et mettront tout en oeuvre pour y parvenir."