Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Innovation et société de la connaissance: deux priorités pour la Présidence française

La Présidence française du Conseil européen, qui entrera en fonction le 1er juillet 2000 pour la onzième fois depuis l'institution des Communautés européennes, est bien décidée à faire de la promotion de la croissance économique, de l'emploi et de l'innovation en Europe la pre...

La Présidence française du Conseil européen, qui entrera en fonction le 1er juillet 2000 pour la onzième fois depuis l'institution des Communautés européennes, est bien décidée à faire de la promotion de la croissance économique, de l'emploi et de l'innovation en Europe la première de ses priorités. Lors de sa conférence de presse du 27 juin, où il a rendu hommage aux réalisations de la Présidence portugaise dont le mandat s'achève, M. Pierre Moscovici, ministre chargé des Affaires européennes, a fait part de la volonté de la Présidence française de développer les initiatives définies par le sommet de Lisbonne pour encourager l'emploi dans la Société de l'information. A cette fin, la Présidence française encouragera l'institution d'un brevet communautaire, d'un palmarès de l'innovation, la création d'un nom de domaine ".eu", et la création d'un réseau ultrarapide destiné à relier les chercheurs de toute l'Europe. Veiller à ce que la Société de l'information soit accessible à tous restera l'une des principales préoccupations à l'ordre du jour politique du Conseil. Celui-ci accordera également son attention à la construction de l'Espace européen de la recherche, qui sera au coeur de la société de la connaissance tout en étant ouvert au reste du monde. M. Moscovici a également promis de prendre des mesures en vue d'instituer une autorité de la sécurité alimentaire, d'harmoniser les règlements de sécurité maritime et de prendre en compte les préoccupations environnementales suscitées par les organismes génétiquement modifiés.

Pays

France