Skip to main content

Nice but incompetent? The eldery stereotype in Europe

Article Category

Article available in the folowing languages:

Comment lutter contre l'âgisme ?

L'âgisme regroupe les stéréotypes et les discriminations fondés sur l'âge d'une personne ou d'un groupe d'individus. Une recherche, financée par l'UE, a étudié le contexte culturel, socioéconomique et politique sous-tendant la discrimination fondée sur l'âge, afin d'appréhender la dynamique de ce problème.

Technologies industrielles

Le projet ELDERLY STEREOTYPES (Nice but incompetent? The elderly stereotype in Europe) a adopté une perspective à plusieurs niveaux pour étudier les éléments contextuels et personnels à l'origine des attitudes relatives à l'âge, ainsi que l'expérience du vieillissement par les personnes âgées. Ces travaux comportaient une analyse de données représentatives (56 752 individus dans 20 pays), collectées par le module 'Age Attitudes and Experiences of Ageism' de l'étude European Social Survey (ESS). L'équipe a mené cinq études différentes montrant comment le contexte social se combine à des variables individuelles pour expliquer les préjugés relatifs à l'âge ainsi que les expériences du vieillissement. Des facteurs socioéconomiques et le taux d'emploi des personnes âgées dans la société se combinent pour influencer la manière dont sont perçues les personnes âgées. Il est intéressant d'observer que les perceptions des personnes âgées sont plus positives dans les pays les plus modernes, qui ont également un taux d'emploi des séniors plus élevé. La santé des personnes âgées est plus mauvaise dans les pays où l'inégalité des revenus est la plus marquée. Un autre facteur majeur influençant la manière de percevoir les personnes âgées est lié à l'état de santé de ces derniers et à la manière dont ils perçoivent eux-mêmes leur âge. Dans une seconde phase, les chercheurs ont conduit une série d'expériences et d'études pour mieux comprendre la malléabilité des stéréotypes fondés sur l'âge. Les résultats de cet axe de recherche révèlent des différences culturelles en matière d'âgisme. D'autre part, le stéréotype selon lequel les personnes âgées sont gentilles mais incompétentes s'acquiert très tôt. On le trouve chez des enfants n'ayant que six ans et il subsiste jusqu'à l'adolescence. À l'inverse, le programme structuré d'intervention théorique imAGES peut être utilisé pour modifier ce stéréotype ambivalent fondé sur l'âge. Les résultats d'une étude expérimentale sur le rôle des facteurs environnementaux montrent que la façon dont sont perçues les personnes âgées est malléable. L'Europe est la région du monde qui présente l'augmentation la plus forte du pourcentage des personnes âgées par rapport à sa population active. Ce projet de recherche a fait progresser les connaissances sur les causes de l'âgisme. Ses résultats peuvent être utilisés pour informer les décideurs et mener des actions pour que moins de personnes âgées passent à côté des occasions qui se présentent à elles.

Mots‑clés

Âgisme, discrimination liée à l'âge, personnes âgées, stéréotypes, vieillissement

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application