Skip to main content

Advancing Research and Cooperation Capacities of IHM NASU towards ERA

Article Category

Article available in the folowing languages:

Développer la recherche en Ukraine

Un projet européen a aidé un centre ukrainien à aligner ses activités de recherche avec les besoins nationaux, et à coopérer avec des chercheurs européens. Les résultats sont une stratégie de recherche, une évaluation de l'institut et un projet réussi de chauffage et de refroidissement dans la ville de Bila Tserkva.

Technologies industrielles

L'institut d'hydromécanique de l'Académie nationale des sciences de l'Ukraine (IHM ANSU) est un centre de recherche national de pointe spécialisé dans la mécanique des fluides. L'institut agit également dans divers domaines d'étude du septième programme-cadre (7e PC), comme l'énergie, l'environnement, les transports et les biotechnologies, ce qui présente une opportunité pour une coopération avec l'Europe. Le projet ERAIHM («Advancing research and cooperation capacities of IHM NASU towards ERA»), financé par l'UE, a réuni trois partenaires et s'est déroulé de novembre 2010 à mai 2013. Parmi ses objectifs figuraient l'alignement des recherches menées par l'IHM ANSU avec les besoins nationaux ainsi que la promotion de la coopération avec des organisations européennes. Le consortium a également prévu de développer des modules de formation pour le renforcement des capacités au sein de l'institut, et de fournir des ensembles d'outils pour la communication et la diffusion. Les membres du projet ont conçu une stratégie de recherche destinée à faire correspondre les efforts de l'IHM ANSU avec les besoins socio-économiques ukrainiens, tout en encourageant la coopération avec l'Europe. Cette stratégie intégrait deux évaluations: celle de la portée et de la qualité de la recherche au sein de l'IHM, ainsi qu'une vue d'ensemble de l'innovation en Ukraine, avec un accent particulier sur la recherche scientifique de l'IHM. La recherche a encouragé l'implication des parties prenantes dans le processus d'innovation, par le biais d'un sous-projet d'extrapolation rétrospective à échelle réelle. L'initiative était destinée à créer d'ici 2030 un système plus durable de chauffage et de refroidissement à Bila Tserkva. Des représentants de la ville ont participé au sous-projet par le biais d'entrevues, de deux ateliers de créativité et de consultations individuelles. ERAIHM a ainsi montré que des méthodes participatives peuvent réussir en Ukraine et que les institutions ukrainiennes peuvent acquérir et appliquer ces méthodes. ERAIHM a contribué au renforcement des capacités de l'IHM ANSU. Des travaux de ce type développent également le potentiel de coopération avec d'autres agences européennes et ukrainiennes.

Mots‑clés

Hydromécanique, mécanique des fluides, recherche et coopération, chauffage et refroidissement

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application