Skip to main content

Micro- and Macrocirculation Coupling: a cross sectional investigation of the cross-talk between the two circuits in insulin resistance states

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le système cardiovasculaire dans le cas du diabète

Le diabète représente un problème médical important car il affecte le système cardiovasculaire, provoquant ainsi la maladie. Une étude européenne a tenté de comprendre comment le diabète altère la pathophysiologie des vaisseaux sanguins.

Santé

Le système cardiovasculaire permet au sang de circuler dans l'organisme pour l'approvisionnement des éléments nutritifs et de l'oxygène, le maintien de la température corporelle et l'homéostasie générale. En fonction de la taille des vaisseaux, le système cardiovasculaire est réparti en micro- et macrocirculation, caractérisé par différents mécanismes autoréglementaires connectés de physiologie et d'anatomie. De plus, ces circuits interfèrent grâce à l'action de facteurs hémodynamiques (pression et circulation sanguine) et des facteurs neurohumoraux. En cas de pathologie, les mécanismes adaptatifs enclenchés réagissent en conséquence pour gérer les dégâts éventuels. Si ces mécanismes échouent, des signaux pathologiques sont transmis entre les deux circuits, entraînant une perturbation importante. L'objectif principal du projet MMC financé par l'UE était de délimiter les interférences vasculaires et hémodynamiques entre la macro- et microcirculation dans différents tissus humains. Étant donné l'association du diabète et la maladie cardiovasculaire, les chercheurs MMC ont concentré leurs travaux sur les individus présentant une résistance à l'insuline. Plus de 1 500 individus avec et sans diabète, âgés de 40 à 75 ans et résidant aux Pays-Bas, ont été recrutés pour une étude d'observation. Le phénotypage de leurs vaisseaux de micro- et macrocirculation et leurs attributs a été effectué. Les données de l'étude MMC en plus de méta-analyse des autres études soutenant le couplage des deux circuits vasculaires. De plus, elles ont indiqué que la pulsatilité artérielle est un signe de vieillissement de macrocirculation en raison des causes physiologiques ou associées au diabète. De plus, les perturbations de macrocirculation sont associées à la microcirculation endommagée dans plusieurs organes. Dans le cas du diabète, les mécanismes adaptatifs ou maladaptifs provoquent une plus grande rigidité et pulsatilité artérielles. Le fonctionnement microvasculaire de la peau était une exception à ces observations car elle restait pratiquement inaffectée par la rigidité artérielle ou le diabète. La définition des mécanismes selon lesquels les circuits vasculaires s'adaptent aux signaux pathologiques est d'une grande importance pour comprendre le développement de maladies cardiovasculaires. D'un point de vue clinique, les informations de MMC devraient améliorer les stratégies de prévention précoce et de gestion des maladies cardiovasculaires.

Mots‑clés

Système cardiovasculaire, diabète, microcirculation, macrocirculation, résistance à l'insuline

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application