Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un nouveau centre innove en matière d'exploration et jette un pont entre la science et la société

L'ouverture de l'Universeum à Göteborg (Suède), le 18 juin, semble apporter une réponse au problème évoqué récemment par le ministre suédois de la Recherche, Thomas Östros, qui a affirmé que le lien entre la science et la société nécessitait toujours une attention soutenue en ...

L'ouverture de l'Universeum à Göteborg (Suède), le 18 juin, semble apporter une réponse au problème évoqué récemment par le ministre suédois de la Recherche, Thomas Östros, qui a affirmé que le lien entre la science et la société nécessitait toujours une attention soutenue en Suède. Evoquant, lors de la conférence, le rôle des pays candidats dans la recherche communautaire, M. Östros a déclaré: "Nous [la Suède] avons beaucoup à apprendre d'autres pays" sur la question du lien entre la science et la société. L'Universeum, centre d'exploration scientifique, a toutefois pour objectif essentiel de susciter l'intérêt en faveur des sciences et de la technologie. Les activités organisées par l'Universeum sont basées sur une approche scientifique de la connaissance, le but étant de comprendre comment le public peut savoir ce qui est vrai ou réel. L'objectif du Centre est d'encourager un plus grand nombre de jeunes à étudier les sciences et, par conséquent, à augmenter le nombre total de diplômés en sciences et technologies entrant dans le monde des affaires. Dans ce Centre, couvrant 10000 mètres carrés, les collections exposées sont très variées: pastenagues, humanoïdes, galaxies, dendrobates, jeeps lunaires, anacondas. Des thèmes controversés y seront abordés: quelle type de recherche doit-on pratiquer, qui doit décider de son orientation et quelle en sera l'usage à l'avenir. Afin de défendre sa crédibilité, l'Universeum présentera non seulement les travaux de recherche acceptés, mais également des questions non-résolues, ce qui devrait susciter une réflexion plus approfondie. Le Centre devrait également rendre les sciences plus accessibles au public en l'impliquant davantage dans la recherche sur ce thème précis. Les concepteurs de l'Universeum ont également souhaité en faire un modèle écologique. L'énergie solaire est captée par des cellules solaires générant de l'électricité à des fins de démonstration et des panneaux solaires permettent de chauffer l'eau. La lumière du jour naturelle éclaire le bâtiment et la chaleur du soleil chauffe l'air entrant grâce à un mur extérieur à double vitrage. Un système biologique de nettoyage et de redistribution de l'eau de l'aquarium permet de réduire la consommation d'eau, et l'eau de pluie est utilisée pour l'irrigation de la forêt tropicale. Même les sanitaires sont munis d'un séparateur d'urine, grâce auquel l'urine est prélevée à des fins agricoles. L'Universeum est un exemple de coopération réussie entre universités, industrie et monde politique. Il a été créé par la Chalmers University of Technology, l'Université de Göteborg, la Fédération régionale des autorités locales de Göteborg et la Chambre de commerce et d'industrie de Suède occidentale. Le coût total du projet s'élève à 364 millions de couronnes suédoises (environ 39,2 millions d'euros). Un tiers de l'investissement a été financé par des fonds publics, un tiers par l'industrie suédoise et le tiers restant par des centres de recherche, des fondations et d'autres fonds.

Pays

Suède