Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le Conseil Recherche approuve les priorités de la Commission pour le 6ème PCRD

Les ministres européens de la Recherche ont adopté, lors du Conseil Recherche du 26 juin à Luxembourg, les priorités proposées par la Commission européenne pour le prochain programme-cadre. Les ministres ont également décidé d'entreprendre des actions dans les domaines "scien...

Les ministres européens de la Recherche ont adopté, lors du Conseil Recherche du 26 juin à Luxembourg, les priorités proposées par la Commission européenne pour le prochain programme-cadre. Les ministres ont également décidé d'entreprendre des actions dans les domaines "science et société", "femmes et science" et "biotechnologie", et ont déclaré que la mobilité des chercheurs doit également revêtir un caractère prioritaire. "Les ministres européens de la Recherche ont convenu aujourd'hui que les efforts de recherche de l'UE doivent se concentrer sur sept domaines: la biotechnologie, les nanotechnologies, l'aéronautique et l'espace, la sûreté alimentaire, le développement durable et les citoyens et la gouvernance dans la société européenne de la connaissance. Nous avons également convenu que les ressources visant à promouvoir une mobilité accrue des chercheurs en Europe doivent être sensiblement augmentées" a déclaré Thomas Östros, Président du Conseil Recherche à l'issue de la réunion. Les ministres de la Recherche ont chargé la Commission d'élaborer un plan d'action visant à resserrer les liens entre la science et la société, et de le présenter avant fin 2001. Le Conseil a invité les Etats membres à trouver différents moyens pour encourager le dialogue entre la science et la société, un dialogue sur les résultats de la recherche, leurs domaines d'application et les éventuelles questions d'éthique pouvant résulter des travaux de recherche. Le Conseil Recherche a adopté une résolution visant à promouvoir la participation des femmes dans la communauté scientifique. Les ministres souhaitent encourager les Etats membres et la Commission à redoubler d'efforts pour augmenter la proportion de femmes chargées de réaliser et de gérer des programmes de recherche, à établir des statistiques ventilées par sexe et à développer des indicateurs permettant de suivre avec plus d'efficacité les progrès réalisés au niveau de l'égalité entre hommes et femmes dans le domaine de la coopération dans la recherche européenne. Suite à la demande de plan d'action formulée par le Conseil européen de Stockholm en mars dernier, la Commission a communiqué, lors de la réunion, des informations sur un plan d'action relatif aux travaux de l'UE concernant la biotechnologie. Le plan portera sur la recherche, le développement et les aspects éthiques dans le domaine de la biotechnologie. En mars 2002, un rapport final sera présenté à Barcelone. Cette réunion du Conseil Recherche s'est tenue pour la dernière fois sous la présidence de Thomas Östros, représentant la Présidence suédoise. "Les discussions d'aujourd'hui montrent qu'il existe un large consensus entre les Etats membres sur les principes généraux de la recherche au sein de l'UE. Le Conseil a approfondi ses discussions durant la Présidence suédoise et a mis en place d'excellentes conditions préalables pour poursuivre dans cette voie. Nous disposons à présent d'une base solide pour la décision finale en 2002," a ajouté Thomas Östros., die der Beha

Pays

Suède