Skip to main content

Profiling Responders In Antibody Therapies

Article Category

Article available in the folowing languages:

La nouvelle génération d'anticorps thérapeutiques

Les anticorps thérapeutiques représentent un des domaines en croissance rapide en termes de biotechnologie pharmaceutique. Des pionniers en la matière ont uni leurs forces pour étudier dans le détail et optimiser davantage ces agents thérapeutiques prometteurs.

Santé

Les anticorps thérapeutiques sont considérablement avantageux pour certains patients atteints du cancer ainsi que pour ceux atteints de conditions inflammatoires chroniques telles l'arthrite rhumatoïde. Les efforts de développement en cours devraient étendre leur applicabilité au domaine cardiovasculaire pour prévenir le rejet de la greffe. Financé par l'UE, le projet PRIAT (Profiling responders in antibody therapies) s'est engagé à développer des méthodologies innovantes pour la caractérisation des anticorps thérapeutiques chez les patients. Étant donné que les cellules T reconnaissent les peptides présentés sur les molécules HLA, il est essentiel de profiler le peptidome HLA afin d'identifier les cibles pour les stratégies d'immunomodulation futures. Les scientifiques ont effectué une analyse du peptidome HLA des spécimens de mélanome provenant de patient et identifié des centaines d'antigènes capables d'être exploités d'un point de vue thérapeutique. Les peptides identifiés comprenaient des antigènes de rejet du mélanome précédemment rapportés, soutenant ainsi la fiabilité de la procédure. PRIAT a également mené une analyse multiplexe des spécimens pour obtenir des informations fonctionnelles sur le statut de l'activation immune et/ou les taux de cytokine au sein de ces patients. Des analyses similaires sur l'infiltration du leucocyte et les taux de cytokine ont été menées dans le cadre d'expériences précliniques en vue d'élucider le mécanisme de l'action de la thérapie fondée sur les anticorps. Les anticorps thérapeutiques ne sont pas tous localisés efficacement à l'endroit de la maladie. Le consortium a utilisé des techniques d'imagerie innovantes telles que le PET et l'imagerie par fluorescence proche-infrarouge pour aborder la biodistribution des anticorps. Des études ont été effectuées sur divers modèles animaux de la maladie par l'administration de préparation radiomarquée des produits d'anticorps thérapeutiques. Cela a offert un aperçu important sur la sélectivité des anticorps in vivo dans les modèles rongeurs du cancer, l'arthrite rhumatoïde et le rejet de la greffe. Dans un essai clinique mondial chez les patients atteints d'arthrite rhumatoïde, les scientifiques ont utilisé l'imagerie PET pour évaluer la biodistribution de l'anticorps et optimiser le développement à venir des produits d'anticorps. L'évaluation de l'impact de la thérapie d'anticorps chez les patients du domaine oncologique a déjà démontré un profit considérable. Dans l'ensemble, les méthodologies et les outils PRIAT facilitent le développement et l'étude mécanistique des médicaments à base d'anticorps, qui devraient conduire à des produits d'anticorps améliorés. Les résultats de l'étude soutiennent également la validité thérapeutique des anticorps tels que l'agent thérapeutique qui a guéri l'arthrite rhumatoïde établie dans des modèles précliniques.

Mots‑clés

Anticorps thérapeutiques, arthrite rhumatoïde, HLA, peptidome, mélanome

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application