CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Strengthening European research cooperation for smart and sustainable management of tropical and subtropical biodiversity in outermost regions and overseas countries and territories

Informations projet

N° de convention de subvention: 603710

État

Projet clôturé

  • Date de début

    2 Mai 2013

  • Date de fin

    1 Mai 2016

Financé au titre de:

FP7-ENVIRONMENT

  • Budget total:

    € 1 121 076

  • Contribution de l’UE

    € 999 615

Coordonné par:

FUNDO REGIONAL PARA A CIENCIA E TECNOLOGIA

Français FR

De meilleures politiques pour les zones de biodiversité en Europe

L'extinction des plantes et des animaux peut avoir des effets dévastateurs sur l'environnement et sur l'homme. Un projet financé par l'UE a donc étudié des méthodes pour conserver la biodiversité dans les zones où des espèces sont menacées, afin d'assurer une approche coordonnée à l'échelle de l'Europe.

Changement climatique et Environnement
© OSTILL, Thinkstock

Les 34 entités européennes d'outre-mer, qui comprennent neuf régions ultrapériphériques (RUP) et 25 pays et territoires d'outre-mer (PTOM), figurent parmi les zones les plus importantes au monde pour la conservation de la biodiversité. Leur riche patrimoine naturel, qui nourrit les populations locales depuis des générations, est un pilier de leur futur développement économique et un élément crucial de leur prospérité et leur durabilité à long terme. Malheureusement, cette exceptionnelle biodiversité est menacée par les activités humaines directes, les espèces exotiques invasives, les risques naturels et/ou le changement climatique. Les connaissances scientifiques sont vitales pour faire face à ces menaces, les porter à l'attention de la communauté mondiale et promouvoir des mesures de gestion efficaces. Malheureusement, l'isolement de nombreux RUP et PTOM limite leurs capacités humaines et leur accès aux ressources, qu'il s'agisse de matériel ou d'informations. Ces questions ont été abordées par le projet NETBIOME-CSA (Strengthening European research cooperation for smart and sustainable management of tropical and subtropical biodiversity in outermost regions and overseas countries and territories). Son objectif a été d'améliorer les partenariats de recherche pour la gestion de la diversité et le développement durable des régions périphériques de l'UE, tout en promouvant la sensibilisation à la conservation dans les zones tropicales et subtropicales. Des groupes internationaux et interdisciplinaires ont identifié des défis pressants en matière de conservation de l'environnement et de gestion de la biodiversité. Ces questions ont constitué la base de conférences internationales, au cours desquelles les experts ont discuté d'idées innovantes relatives à la conservation de la biodiversité et au développement durable. Le projet a mis en œuvre une approche participative interrégionale entre de nombreuses parties prenantes, afin d'identifier les principaux problèmes liés à une gestion durable de la biodiversité dans les RUP et les PTOM. Ces efforts ont débouché sur un document stratégique soulignant la valeur socio-économique de la biodiversité dans les régions subtropicales et tropicales, à travers des études de cas. Les recommandations politiques comprennent une approche plus cohérente de la planification spatiale, prenant en compte les questions écologiques et sociétales. Le besoin d'adapter la législation internationale aux contextes nationaux/régionaux, ainsi qu'à une utilisation plus efficace et durable des ressources naturelles, a été également mis en évidence. D'autres propositions portent sur l'importance de la mise en œuvre de pratiques de gestion axées sur les écosystèmes et sur la mise en place d'indicateurs de la biodiversité spécifiques aux entités européennes d'outre-mer. Parmi les priorités de recherche ainsi dégagées, on peut citer des outils améliorés pour participer à la gestion de la biodiversité, la prévision des effets du changement climatique sur l'utilisation des ressources naturelles et la cartographie des limites écologiques des activités d'extraction. NETBIOME-CSA a permis de rassembler les chercheurs, les pouvoirs publics, les entreprises et la société civile afin d'améliorer la gestion de la biodiversité. Les améliorations ainsi apportées aux politiques et aux activités soutenant le développement durable des zones ultrapériphériques de l'Europe auront à long terme un effet positif sur les efforts de conservation.

Mots‑clés

Biodiversité, régions ultrapériphériques, pays et territoire d'outre-mer, conservation, NETBIOME-CSA

Informations projet

N° de convention de subvention: 603710

État

Projet clôturé

  • Date de début

    2 Mai 2013

  • Date de fin

    1 Mai 2016

Financé au titre de:

FP7-ENVIRONMENT

  • Budget total:

    € 1 121 076

  • Contribution de l’UE

    € 999 615

Coordonné par:

FUNDO REGIONAL PARA A CIENCIA E TECNOLOGIA