Skip to main content

Talent and Extended Mobility in the European Innovation Union

Article Category

Article available in the folowing languages:

Encourager la recherche en améliorant la mobilité des chercheurs

Afin d'encourager la recherche et stimuler l'innovation, un projet de l'Union européenne a analysé les obstacles actuels freinant la mobilité des chercheurs et pris d'importantes mesures pour améliorer l'efficacité et la flexibilité dans ce domaine.

Changement climatique et Environnement

L'UE se consacre à la réalisation des engagements de l'Union pour l'Innovation et continue à travailler en direction de son objectif global qui consiste à développer une économie durable et intelligente. L'un des éléments essentiels de cet effort repose sur la promotion et le développement permanent de la recherche et de l'innovation. Le projet TANDEM (Talent and extended mobility in the European Innovation Union) s'est plus spécifiquement tourné vers l'amélioration du soutien aux chercheurs et leurs familles, leur permettant de poursuivre de multiples pistes de recherche, de travailler avec de nombreuses institutions ou de demeurer volontiers dans leur pays d'origine. Les partenaires du projet ont analysé les réussites et les problèmes observés dans le cadre du programme de soutien aux carrières duales (DCIS, pour Dual Career and Integration Services) et les autres services fournis par EURAXESS (une plateforme de la Commission européenne et un outil pour les chercheurs) pour les chercheurs en mobilité. Cette analyse s'est achevé par la rédaction de rapports de synthèse nationaux relayant les obstacles que les chercheurs internationaux devaient surmonter lors de leurs déplacements ou les difficultés d'intégration de leurs familles. Les résultats d'une telle analyse sur les besoins du chercheur individuel, ceux des institutions ou des pays ont ensuite été utilisés pour créer un système modulaire. Ce système permettra d'améliorer l'efficacité et l'efficience en adaptant les mesures du DCIS et les services d'EURAXESS aux caractéristiques individuelles de chacun. Une attention particulière a été donnée tout le long du projet, aux États membres confrontés à la fuite des cerveaux et à l'émigration de leur main-d'œuvre la plus qualifiée. Heureusement, ces rapports adaptés à l'échelle nationale et la mise en place de systèmes de plus en plus flexibles nous ont apporté une description beaucoup plus précise des obstacles actuels et nous permettront de les minimiser voire de les éviter. Grâce à TANDEM, les principaux acteurs (institutions de recherche nationale, fondations de recherche, fondations nationales de recherche, responsables politiques et chercheurs mobiles) ont pu se réunir autour de la plateforme de discussion apportée par le projet. Les partenaires du projet ont organisé des ateliers de travail, des conférences et des séminaires dans plusieurs cités comme Zurich, Thessalonique et Bratislava afin de passer les résultats en revue et de travailler ensemble pour répondre aux besoins de chacun. Ces travaux ont été communiqués et sont disponibles pour le public et chacun des intervenants grâce à de nombreux évènements et publications accessibles sur le site du projet. Les partenaires de TANDEM nous fournissent ainsi une meilleure compréhension des difficultés rencontrées par les chercheurs mobiles et ceux qui les accueillent au niveau régional, national et international. L'attention plus importante des caractéristiques individuelles, l'amélioration des moyens d'intégration et d'outils de flexibilité et enfin un réseau plus dense de tous les acteurs permettront nous l'espérons, de réduire le problème de la fuite des cerveaux, d'accroître considérablement les perspectives de recherche ainsi que la satisfaction des chercheurs au sein de l'UE.

Mots‑clés

Mobilité des chercheurs, fuite des cerveaux, satisfaction de la recherche

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application