Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le CES recommande l'accroissement du budget de R&D et une approche prudente des nouveaux instruments

Le Comité économique et social (CES) a demandé une augmentation de 50 pour cent du budget global de recherche et développement technologique et de démonstration (RDT&D) et une continuité dans le programme existant. Lors de sa session plénière du 11 juillet, le CES a adopté à ...

Le Comité économique et social (CES) a demandé une augmentation de 50 pour cent du budget global de recherche et développement technologique et de démonstration (RDT&D) et une continuité dans le programme existant. Lors de sa session plénière du 11 juillet, le CES a adopté à l'unanimité un avis sur les propositions du 6ème programme de RDT&D (recherche et développement technologique et démonstration), demandant une augmentation du budget comme objectif politique à moyen terme. Le comité a appelé les Etats membres et l'industrie à agir de même. Soucieux des risques associés à l'introduction de nouvelles structures et de nouveaux instruments, le comité a également recommandé d'assurer la continuité du programme actuel. Les nouveaux instruments proposés, comme les réseaux d'excellence, les projets intégrés et l'application de l'article 169 devraient être définis plus précisément et accompagnés de programmes de formation adéquats, a déclaré le CES. Le Comité a également convenu que les nouveaux instruments doivent être associés aux fonds régionaux communautaire afin de soutenir le développement régional transnational des regroupements, réseaux et infrastructures. Les nouveaux outils ne doivent cependant pas aboutir à l'absorption de la totalité des ressources financières disponibles par un petit nombre de grands projets et de grands réseaux, a souligné le CES. Le CES considère également comme prioritaires la création d'une action thématique "Energie et transport", le renforcement du programme EURATOM, et le soutien des activités de recherche de pointe à plus long terme et de la participation des PME.