Skip to main content

"Dehydrocoupling of Phosphine-Boranes: Mechanistic Studies, New Catalysts, and the Development of Novel Polyphosphinoboranes"

Article Category

Article available in the folowing languages:

Fabriquer de meilleurs polymères de phosphine-borane

Une équipe de chercheurs au Royaume-Uni a créé une méthode fiable pour fabriquer des polymères de phosphine-borane, utilisés dans plusieurs matériaux modernes.

Technologies industrielles

Les polymères de phosphine-borane sont des composés chimiques utilisés dans des lubrifiants, des céramiques perfectionnées et des thermoplastiques. Les méthodes actuelles de fabrication de ces polymères exigent des températures élevées et produisent des résultats peu homogènes. Le projet TJIM (Dehydrocoupling of phosphine-boranes: Mechanistic studies, new catalysts, and the development of novel polyphosphinoboranes), financé par l'UE, a mis au point une nouvelle méthode pour fabriquer des monomères, des oligomères et des polymères de phosphine-borane. Pour cela, il a utilisé un catalyseur plus économique, à base de fer au lieu de rhodium. Ceci réduit le coût de la synthèse mais aussi diminue à 100 degrés Celsius la température de la réaction, conduisant à des polymères plus uniformes. Les chercheurs ont démontré l'intérêt de ces nouveaux polymères en s'en servant pour fabriquer de nouvelles microstructures. Ils ont aussi décrit avec soin et pour la première fois les mécanismes de la déshydrogénation du phosphine-borane (perte de deux atomes d'hydrogène). Le projet TJIM a enregistré des progrès révolutionnaires, avec une synthèse plus facile et économique des polymères de phosphine-borane. À long terme, ceci conduira à des processus industriels plus économiques et plus durables.

Mots‑clés

Phosphine-borane, polymères, déshydrogénation, catalyseurs, température de réaction, microstructures

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application