Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un rapport de la Commission identifie un "déficit de confiance" sur le marché Internet inter-entreprises

Un rapport produit par la DG Entreprises de la Commission européenne constate que des problèmes de confiance peuvent encore décourager les entreprises de prendre part à des places de marché sur Internet, c'est-à-dire à des forums d'achat et de vente en ligne de biens et de ser...

Un rapport produit par la DG Entreprises de la Commission européenne constate que des problèmes de confiance peuvent encore décourager les entreprises de prendre part à des places de marché sur Internet, c'est-à-dire à des forums d'achat et de vente en ligne de biens et de services. En raison de la transparence accrue des prix apportée partiellement par l'euro, la Commission pense que les places de marché Internet sont en mesure de stimuler le marché interne en élargissant le choix et en facilitant la prise et la passation internationales de commandes. Le rapport de la DG Entreprises se fonde sur une étude de différents acteurs du marché Internet. Globalement, deux points de vue ont émergé du processus de consultation. Les associations professionnelles, chambres de commerce, entreprises et opérateurs de confiance se sont montrés inquiets des questions de sécurité et de confidentialité des données sensibles. La majorité des personnes interrogées a aussi déploré le déficit d'informations claires sur les termes et conditions du contrat et sur procédures transactionnelles, mais aussi les incertitudes concernant le règlement des litiges. A cela, les opérateurs du marché Internet ont répondu que des informations nombreuses sur ces questions précises étaient disponibles sur leurs sites web. La Commission a donc conclu à l'existence d'un "déficit de confiance" entre les deux groupes résultant de points de vue divergents sur l'efficacité des mesures prises pour régler les questions de confiance sur les places de marché Internet. Seules 35,7 pour cent des personnes interrogées appartenant à des places de marché Internet ont répondu qu'elles avaient mis au point un code de bonne conduite ou adhéré à un tel code. Toutefois, la presque totalité d'entre elles considèrent ces codes comme des outils utiles pour renforcer la confiance dans les places de marché Internet. Elles ont aussi marqué leur approbation du plan qu'a établi la Commission pour établir des lignes directrices paneuropéennes en matière de codes de bonne conduite. Tous les groupes interrogés au cours de l'étude (plus de 90 pour cent de chaque catégorie) ont accepté la proposition de la Commission visant à créer un "groupe d'intervenants" chargé de discuter les lignes directrices de codes de bonne conduite sur les places de marché Internet.