Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

MM. Busquin et Mitsos demandent la nomination des représentants des PCN

Au moment où les préparatifs du Sixième programme-cadre (6ème PCRD) se poursuivent, Philippe Busquin, Commissaire à la Recherche de l'UE et Achilleas Mitsos, Directeur Général de la DG Recherche, ont tous deux adressé une correspondance personnelle aux ministres de la Recherch...

Au moment où les préparatifs du Sixième programme-cadre (6ème PCRD) se poursuivent, Philippe Busquin, Commissaire à la Recherche de l'UE et Achilleas Mitsos, Directeur Général de la DG Recherche, ont tous deux adressé une correspondance personnelle aux ministres de la Recherche et représentations nationales de tous les Etats membres et des Etats associés pour leur demander de nommer les représentants des points de contact nationaux (PCN). "L'un des principaux défis à relever pour obtenir le lancement en douceur et le bon fonctionnement du 6ème PCRD est de fournir aux participants potentiels les informations et l'assistance appropriés, notamment sur les nouveautés du 6ème PCRD (et en particulier sa contribution au concept d'EER [Espace européen de la Recherche]), sur les nouveaux instruments, sur le besoin de mieux soutenir les PME et sur la mobilisation des meilleurs scientifiques issus de la recherche nationale et industrielle", écrit M. Busquin dans sa lettre aux ministres de la Recherche européens. "Ce défi ne peut être relevé que par un effort conjoint de la Commission et des Etats membres et associés". Les PCN ont été créés dans le cadre du Cinquième programme-cadre (5ème PCRD) pour informer et aider les acteurs et prestataires de projets potentiels et existants. Ils sont gérés par différents intervenants de toute l'Europe: ministères, universités, centres de recherche, agences et sociétés de conseil. La diversité de ces intervenants est le reflet de traditions, méthodologies, paysages de recherche et systèmes de financement nationaux différents. Les PCN sont établis, financés, nommés et surveillés par les administrations nationales, cependant que la Commission fournit les informations et la formation nécessaires, et joue le rôle de modérateur pour la mise en réseau transnationale. Dans sa lettre aux représentations nationales, M. Mitsos suggère un soutien de la part de la Commission potentiellement très supérieur à ce qu'il a été au cours du 5ème PCRD. "Nous sommes en train de réfléchir à des possibilités de support allant au-delà des principes directeurs ci-joints, et reviendrons vers vous en temps utile pour discuter en profondeur des possibilités qui s'ouvrent à nous", écrit M. Mitsos. Dans sa lettre, M. Busquin plaide en faveur d'un soutien accru aux PCN: "De son côté, la Commission augmentera par tous les moyens ses efforts de formation permanente et d'échange d'informations avec les PCN, d'aide à la coopération entre les PCN et de hausse de leur notoriété". Le Commissaire souligne par ailleurs le rôle important que jouent les PCN pour le fonctionnement des programmes-cadres. "Le rôle des PCN dans le succès du 6ème PCRD en tant que système décentralisé à valeur ajoutée apportant un soutien personnalisé sur le terrain et dans la propre langue des proposants est primordial. Je suis convaincu qu'en mettant en place votre système de PCN, vous et moi partagerons la même vision stratégique", écrit-il. Les lignes directrices sur le lancement des PCN dans le cadre du 6ème PCRD sont maintenant disponibles (voir références ci-dessous). Elles contiennent des informations sur les principes de base, les tâches recommandées pour les PCN, les organisations susceptibles de contrôler les PCN, le processus de nomination et de reconnaissance et les relations entre les PCN et la Commission.

Articles connexes

Politiques et directives

29 Octobre 2002