Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'Europe lance un partenariat avec les pays en voie de développement pour lutter contre le sida, le paludisme et la tuberculose

La Commission européenne a adopté une proposition pour soutenir un partenariat à long terme entre l'Europe et les pays en voie de développement en apportant une contribution de 200 millions d'euros pour le développement des médecines nouvelles et de vaccins contre le sida, le ...

La Commission européenne a adopté une proposition pour soutenir un partenariat à long terme entre l'Europe et les pays en voie de développement en apportant une contribution de 200 millions d'euros pour le développement des médecines nouvelles et de vaccins contre le sida, le paludisme et la tuberculose. Ce partenariat entre l'Europe et les pays en voie de développement pour des essais cliniques (EDCTP) permet d'associer les Etats membres, la Norvège, les pays en voie de développement ainsi que le secteur privé dans un effort décisif pour combattre les maladies liées à la pauvreté. Le Commissaire européen pour la Recherche, Philippe Busquin, a décrit cette initiative comme un parfait exemple du fonctionnement de l'Espace européen de la recherche et a déclaré: "Cette importante initiative illustre notre détermination à aider les pays en voie de développement à combattre ces maladies en travaillant ensemble au développement de vaccins contre le sida, tuberculose et le paludisme, tout en rendant le traitement le moins cher possible et en l'adaptant aux besoins des pays les plus pauvres. La proposition de la Commission est le résultat de consultations entre tous les acteurs de ce domaine." Cette décision est une étape cruciale pour faire passer du concept à la réalité ce programme EDCTP de 600 millions d'euros. C'est aussi un projet pilote dans le sens où, pour la première fois, la Commission prend l'initiative d'associer pour un objectif commun des activités d'essais cliniques et les programmes de recherche de plusieurs Etats membres. Aux 200 millions euros de financement communautaire, s'ajoutent 200 millions d'euros représentant les activités des programmes nationaux de recherche cliniques regroupés sous un même objectif, et 200 millions d'euros venant d'autres donateurs et de l'industrie. Cette initiative commune de l'UE et des pays participants devrait permettre de lancer une première série de mesures urgentes, dès que le Conseil et le Parlement européen auront donné leur aval. Le cercle vicieux pauvreté-maladies est à la base d'une crise économique et de santé publique fondamentale dans les pays en voie de développement, particulièrement en Afrique sub-saharienne. Le sida, le paludisme et la tuberculose (TB) sont responsables de plus de cinq millions de victimes par an, 95 pour cent desquelles vivent dans les pays en voie de développement. Le programme EDCTP, élément du "Programme d'actions 2001", vise à augmenter et améliorer les activités de recherche et développement pour lutter contre ces trois maladies.

Articles connexes