Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La Commission souligne l'importance des sciences à Johannesburg

Alors que le Sommet mondial sur le développement durable touche à sa fin, la Commission européenne et le gouvernement sud-africain organisent une conférence, les 2 et 3 septembre, sur le rôle de la science et de la technologie afin d'obtenir un développement durable. Le but d...

Alors que le Sommet mondial sur le développement durable touche à sa fin, la Commission européenne et le gouvernement sud-africain organisent une conférence, les 2 et 3 septembre, sur le rôle de la science et de la technologie afin d'obtenir un développement durable. Le but de cette manifestation est de montrer tout l'intérêt du pouvoir de la recherche en tant qu'instrument visant à soutenir la capacité des pays en développement et à renforcer les partenariats avec les pays européens. La session ministérielle du 3 septembre débouchera sur des recommandations sur la manière d'améliorer le rôle de la science et de la technologie pour le développement durable. "La recherche doit jouer un rôle crucial dans la compréhension et la résolution des problèmes liés au développement durable," déclare Philippe Busquin, Commissaire européen en charge de la Recherche, en commentant la manifestation. "Le rôle de la recherche est d'avertir la classe politique des problèmes et questions avant que ces derniers ne figurent à l'ordre du jour politique et de proposer des solutions sur la base de la "sound science"; les changements climatiques ne sont qu'un exemple où le travail en réseau des scientifiques a préparé le terrain en ce sens pour les décideurs." Cet événement doit également être considéré comme un volet de la stratégie de l'UE visant à permettre aux pays en développement d'atteindre le but du développement durable et à les assister dans leur évolution vers une société basée sur la connaissance. Lors du sommet, des projets d'accord ont déjà souligné la nécessité de lutter contre le SIDA, de réduire les stocks de poissons ainsi que d'autres questions, dans le cadre de l'objectif majeur de réduire la pauvreté d'ici 2015. La fixation d'un calendrier pour une utilisation accrue des énergies renouvelables est toujours en suspens.