Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'Allemagne en bonne voie, d'après une étude sur la bande large en Europe

Une étude sur les vitesses de connexion à Internet des Européens à leur domicile a révélé que les ménages allemands affichent le taux le plus élevé de connexions à large bande. Cette étude de Nielsen/NetRatings, limitée à sept grands pays européens (France, Allemagne, Italie,...

Une étude sur les vitesses de connexion à Internet des Européens à leur domicile a révélé que les ménages allemands affichent le taux le plus élevé de connexions à large bande. Cette étude de Nielsen/NetRatings, limitée à sept grands pays européens (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suède et Royaume-Uni), a fait apparaître que 39 pour cent des ménages allemands disposent d'un accès à Internet à large bande. A la deuxième place de l'étude figure la Suède, avec 33 pour cent des ménages équipés d'une connexion à haute vitesse. Ces deux pays possèdent une longueur d'avance sur les autres, les Pays-Bas occupant la troisième place avec 20 pour cent, suivis par l'Espagne et l'Italie avec 18 pour cent et la France avec 17 pour cent. Une surprise de taille réside dans la dernière position du Royaume-Uni, à bonne distance, avec 9 pour cent seulement des ménages connectés au réseau à large bande. Tom Ewing, analyste auprès de Nielsen/NetRatings, a déclaré que ces chiffres pourraient compromettre les objectifs du gouvernement britannique. "Nous assistons à une amélioration, mais elle n'est pas spectaculaire. Le réseau à large bande se répand [au Royaume-Uni], mais l'objectif annoncé par le gouvernement de devenir le premier pays du G7 en termes de connexion à large bande d'ici 2005 est irréaliste eu égard aux taux de croissance actuels." L'une des comparaisons étonnantes tient à ce que le chiffre britannique est nettement inférieur à celui de la France, où le taux de pénétration d'Internet est en réalité plus faible qu'au Royaume-Uni.

Articles connexes