Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Les auteurs du rapport sur l'analyse comparative appellent à des réformes afin d'accroître les ressources humaines en RDT

Selon un nouveau rapport, l'Europe est potentiellement capable de produire des scientifiques qui répondent aux aspirations d'une économie axée sur la connaissance, mais la plupart des Etats membres de l'UE sont caractérisés par des insuffisances à presque chaque étape du proce...

Selon un nouveau rapport, l'Europe est potentiellement capable de produire des scientifiques qui répondent aux aspirations d'une économie axée sur la connaissance, mais la plupart des Etats membres de l'UE sont caractérisés par des insuffisances à presque chaque étape du processus. Ce document, publié par la Commission européenne, examine les ressources humaines dans la recherche et le développement technologique (RDT) au sein de l'UE et détermine si l'Union dispose des compétences, de la qualité et de la quantité appropriées, au moment et au lieu appropriés. Le rapport présente une série de recommandations visant à combler le manque de capital humain en RDT dans l'UE, contenant notamment des changements de priorités dans le système scolaire afin d'augmenter le nombre d'étudiants optant pour une filière scientifique, des mesures pour résoudre la pénurie d'enseignants et de meilleures ressources et conditions de travail dans les instituts de formation afin d'accroître l'attrait des carrières scientifiques. Il faudrait également accorder une attention particulière à la phase de recrutement de jeunes diplômés et de chercheurs ayant leur doctorat qui désirent entamer une carrière dans la recherche. Les auteurs du rapport précisent que le secteur public est de moins en moins compétitif dans certains pays de l'UE. Et d'ajouter que des mesures devraient aussi être prises pour permettre l'utilisation efficace des chercheurs expérimentés durant l'ensemble de leur carrière. Il ressort du rapport que la proportion de chercheurs au sein de la population active de l'UE ne représente que deux tiers de celle des Etats-Unis et du Japon et, si les taux actuels de croissance perdurent, l'Union ne rattrapera pas son retard. Les auteurs du rapport recommandent d'être plus attentif à la mobilité des chercheurs, interdisciplinaire et intersectorielle, tant au sein qu'en dehors de la Communauté. Ils soulignent que "certains Etats membres pourraient connaître des fuites inacceptables de talent scientifique, ce qui affaiblit la compétitivité de l'UE dans une économie basée sur la connaissance." En termes de bonnes pratiques, le rapport met en lumière le rôle de modèles pour le reste de l'Union européenne joués par la Finlande ainsi que par les régions bavaroise en Allemagne et flamande en Belgique.

Pays

Allemagne

Articles connexes