Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Conférence EDA - Définition des priorités de l'administration en ligne

Les services administratifs en ligne doivent préserver la diversité linguistique de l'Europe et être aussi proches que possible de leurs utilisateurs. Telles sont les principales conclusions de la récente conférence EDA (échange de données entre administrations) qui s'est dér...

Les services administratifs en ligne doivent préserver la diversité linguistique de l'Europe et être aussi proches que possible de leurs utilisateurs. Telles sont les principales conclusions de la récente conférence EDA (échange de données entre administrations) qui s'est déroulée à Bruxelles sur le thème des besoins des utilisateurs transfrontaliers de services administratifs en ligne. "Si les exigences des utilisateurs transfrontaliers [...] ne sont pas prises en compte lors de la conception de tels services, des obstacles non intentionnels peuvent apparaître et entraver le développement continu du marché unique. Une telle évolution peut se traduire par une perte de compétitivité au niveau des entreprises et par un accroissement des coûts en ce qui concerne les citoyens", a déclaré Erkki Liikanen, Commissaire européen en charge des Entreprises et de la Société de l'information. Plus de 250 délégués ont échangé des avis et des idées sur la fourniture de services administratifs en ligne. Ils ont conclu que ces services doivent être fournis au niveau local, où les citoyens et les entreprises ont des rapports plus étroits avec les administrations. Les délégués ont en outre insisté sur l'importance que les administrations publiques doivent accorder à la diversité linguistique de l'Europe en créant des sites dans différentes langues européennes. La conférence coïncidait avec le lancement d'un nouveau portail web appelé "Public-Services.eu". Le site fournit des informations aux citoyens et aux entreprises qui souhaitent vivre, travailler ou s'établir dans un autre pays de l'Union. Au nombre de ces services figurent des conseils destinés aux citoyens (système de santé, permis de conduire, éducation, retraites, opérations bancaires, recherche d'emploi) ainsi que des orientations pour les entreprises (règles de comptabilité, possibilités de financement, ressources humaines, droit de l'emploi, commerce international, droits prélevés et procédures à suivre). La conférence a également vu la publication des résultats de la consultation ouverte "EDA" sur les services administratifs en ligne. Ils indiquent que les barrières aux services administratifs paneuropéens en ligne ne sont pas exclusivement technologiques ou linguistiques. Des obstacles tels que le manque de connaissance des processus administratifs dans d'autres Etats membres et un déficit supposé en matière de transparence doivent également être levés. Un rapport de l'observatoire des administrations en ligne a également mis en lumière les éventuelles autres failles du processus et révélé des écarts entre la demande de services telle qu'elle est envisagée par les entreprises et la mise en oeuvre des services telle qu'elle est prévue par les administrations publiques.

Articles connexes