Skip to main content

Marine Renewables Infrastructure Network for Emerging Energy Technologies

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une énergie marine renouvelable

Une équipe européenne a coordonné 45 sites pour la recherche sur l'énergie marine. Les résultats comprenaient des tests normalisés qui autorisaient une comparaison efficace ainsi que des méthodes d'évaluation de l'état des mers.

Changement climatique et Environnement
Alimentation et Ressources naturelles
Énergie
Recherche fondamentale

L'UE s'est fixé des objectifs ambitieux en matière de réduction des gaz à effet de serre pour 2020. L'énergie marine, produite à partir des vagues et du vent, constitue un choix idéal, mais son utilisation reste limitée. Le projet MARINET (Marine renewables infrastructure network for emerging energy technologies), financé par l'UE, a coordonné les efforts de l'UE en la matière. Le groupe a offert un accès collectif à 45 sites de production d'énergie exploités par 30 institutions de recherche européennes. Ce faisant, il a accéléré la conception des technologies d'énergie renouvelable marine, tout en stimulant les recherches et en exploitant la pleine capacité des installations. MARINET a aussi favorisé la formation et le réseautage. Le projet a mis en place un ensemble normalisé de meilleures pratiques. L'approche a impliqué des essais interlaboratoires, à l'aide d'un dispositif destiné aux marées de taille réelle. Cette méthode a permis la comparaison des différentes infrastructures, et la quantification des effets de divers environnements simulés sur les performances de l'appareil de test. Cela a donné lieu à un facteur d'étalonnage pour réservoir d'essai à utiliser dans la comparaison. Les chercheurs ont également mis au point de nouvelles approches de l'évaluation de la situation en pleine mer. L'équipe a analysé l'impact écologique de l'énergie marine et documenté plusieurs méthodes de suivi. Les travaux ont permis la publication de 60 articles scientifiques et présentations lors de conférence, ainsi que sept articles stratégiques dans la revue Journal of Marine Energy. Le partage des infrastructures liées à l'énergie marine du projet MARINET a stimulé les recherches et quantifié les tests normalisés. Les travaux ont donc aidé au développement de nouvelles technologies d'énergie durable.

Mots‑clés

Énergie marine, renouvelable, MARINET, infrastructure, réseau, évaluation

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application