Skip to main content

ENZYMATIC SO2 BIOSENSOR FOR RAPID FOOD SAFETY MONITORING

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des nouveaux biocapteurs pour surveiller les niveaux de sulfites dans l'alimentation

Un projet financé par l'UE a mis au point une nouvelle technologie permettant une approche rapide, précise et simple pour surveiller les niveaux de sulfites dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement alimentaire.

Changement climatique et Environnement
Alimentation et Ressources naturelles
Santé

Les sulfites sont des additifs alimentaires présentant des propriétés antioxydantes et de conservation. Ils sont cependant considérés comme des allergènes par les principaux organismes internationaux en matière de sécurité alimentaire, car ils peuvent avoir des effets nocifs sur la santé. La concentration maximale du niveau de sulfites est donc soigneusement réglementée par les industries agroalimentaires. Le projet SO2SAFE, financé par l'UE, a mis au point et testé un biocapteur enzymatique miniature et prêt à l'emploi pour détecter le dioxyde de soufre (SO2), destiné à un suivi rapide de la sécurité alimentaire. Ce biocapteur est constitués d'une électrode sérigraphiée jetable modifiée avec une enzyme spécifique, la sulfite oxydase (SOx), afin de détecter et quantifier les sulfites. La quantité de chaque composant a été optimisée pour assurer la sensibilité la plus élevée. La détection des sulfites dans les crustacés Le résultat est un dispositif portatif simple d'emploi et extrêmement sensible, qui détermine rapidement et de façon fiable les niveaux de sulfites dans les crustacés et l'eau. M. Asier Albizu, coordinateur du projet, explique: «Le marché des crustacés a été identifié comme l'un des plus affectés par les problèmes potentiels de sulfites, mais cet additif est également largement utilisé avec d'autres aliments et boissons.» Des producteurs à grande échelle ont utilisé le biocapteur ainsi mis au point pour analyser les niveaux de sulfites dans l'eau des bacs où sont collectées les crevettes. Pour éviter qu'ils ne changent de couleur (mélanose), les crustacés sont ensuite mélangés à de l'eau, de la glace et du sulfite. Cette forme de surveillance précoce de la chaîne d'approvisionnement contribuera à éviter les failles dans le contrôle de la mélanose et permettra ainsi d'éviter des quantités excessives de sulfites dans le produit final. Ces analyses sont réalisées sur le terrain, à proximité des bassins où sont collectées les crevettes. L'examen de l'eau des bassins d'élevage des crevettes n'avait pas été fait auparavant car on ne disposait d'aucune méthodologie adaptée. «Le dispositif portatif mis au point par SO2SAFE a permis aux entreprises de production de crevettes de mettre en place un nouveau point de contrôle, car l'appareil est adapté aux analyses de sulfites sur le terrain,» confirme M. Albizu. Des applications plus larges pour la technologie des biocapteurs La technologie de capteur miniaturisé développée par le projet SO2SAFE a également été utilisée pour l'analyse de l'acide malique dans les raisins, les moûts et les vins. En outre, des essais ont actuellement lieu pour analyser les sulfites dans la viande et la bière, et des résultats prometteurs ont été obtenus en ce qui concerne le développement d'un biocapteur miniaturisé pour l'analyse des sulfites dans la bière. Cette approche innovante est également adaptée à la conception de solutions sur le point d'intervention destinées au secteur de la santé, à des fins de diagnostic, de pharmacovigilance et de surveillance thérapeutique. Les résultats de SO2SAFE ne bénéficieront pas seulement à l'industrie alimentaire mais également à la population en général, car les sulfite ont un impact direct sur la santé. «La plupart des cas de concentration élevée de sulfites dans les crustacées étaient dus à des crevettes contaminées importées de pays situés hors de l'UE. Cela démontre l'importance de la surveillance des sulfites dans les produits alimentaires bruts et transformés provenant d'Europe et d'ailleurs,» conclut M. Albizu. Les avancées du projet vont considérablement réduire les cas de concentration élevée de sulfites, contribuant ainsi à fournir aux consommateurs une alimentation sûre et saine. Avec le matériel de SO2SAFE, l'industrie alimentaire pourra contrôler de façon plus simple et économique la chaîne d'approvisionnement alimentaire en surveillant et en maintenant la sécurité alimentaire, conformément aux réglementations imposées par les organismes de sécurité alimentaire.

Mots‑clés

SO2SAFE, sulfite, biocapteur, crevette, crustacés, sécurité alimentaire, santé, mélanose, additif, électrode sérigraphiée

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application