Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'investissement dans la R&D augmente les cours boursiers des entreprises, d'après le gouvernement britannique

Les entreprises qui consacrent des investissements substantiels à la recherche et au développement (R&D) attestent de meilleurs résultats en bourse, ont constaté les auteurs du dernier tableau de bord britannique sur la R&D. Les auteurs de ce tableau de bord ont étudié les do...

Les entreprises qui consacrent des investissements substantiels à la recherche et au développement (R&D) attestent de meilleurs résultats en bourse, ont constaté les auteurs du dernier tableau de bord britannique sur la R&D. Les auteurs de ce tableau de bord ont étudié les données des principaux investisseurs dans la R&D au Royaume-Uni et remarqué que la valeur totale du capital des dix premières entreprises a augmenté de 30 pour cent au cours des six dernières années en dépit d'une chute de l'indice boursier de 15 pour cent durant la même période. "Le tableau de bord confirme une nouvelle fois que la R&D est la clé de la réussite économique. La R&D permet de créer les produits et les services innovants dont les entreprises britanniques ont besoin pour affronter la concurrence sur la scène mondiale", a déclaré Lord Sainsbury, ministre des Sciences et de l'Innovation. Au total, 700 entreprises britanniques et 700 sociétés internationales qui investissent dans la R&D ont été comparées dans le tableau de bord. Il s'est ainsi avéré que le Royaume-Uni investit dans la R&D des montants supérieurs aux niveaux internationaux pour des secteurs tels que les produits pharmaceutiques et la biotechnologie, l'industrie aérospatiale, la défense et la santé, mais que les entreprises britanniques sont en retrait dans les secteurs les plus importants, en particulier le matériel des technologies de l'information et l'automobile. Au regard des entreprises de taille moyenne aux Etats-Unis, il est indiqué dans le tableau de bord que les sociétés britanniques de même envergure ont tendance à dépenser moins dans la R&D. "Il existe dans de multiples secteurs des entreprises britanniques prospères, qui consentent des investissements comparables aux niveaux mondiaux dans la R&D, mais elles devraient être plus nombreuses. C'est pourquoi le gouvernement a pris des mesures pour encourager les dépenses de R&D et rehausser l'innovation", a affirmé M. Sainsbury. Dans l'optique de promouvoir une hausse des investissements dans la R&D, le gouvernement britannique a simplifié récemment le système des crédits d'impôts de telle sorte que les entreprises de toutes les tailles sont désormais éligibles. "[Les crédits d'impôts] peuvent apporter une différence considérable pour une entreprise, et j'appelle instamment tous les acteurs à tirer profit de ces crédits. Nous injectons de lourds investissements dans notre base scientifique et nous invitons les entreprises à faire de ces recherches de pointe un succès économique", a commenté M. Sainsbury.