Skip to main content

KAROS – Integration of a dynamic and predictive short distance carpooling offer into route planner services

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les trajets quotidiens deviennent plus rapides, moins chers, plus propres et plus sociaux

Une application révolutionnaire de covoiturage permet aux banlieusards de la région parisienne de se rendre au travail plus rapidement, d'économiser les coûts et de rencontrer des gens. Ce concept, qui s'étend également à d'autres endroits en Europe, réduit l’émission de polluants et minimise le trafic routier.

Transports et Mobilité

L'économie du partage investit ainsi un autre secteur alors que les gens choisissent de plus en plus le covoiturage. Alors que 70 % des pendulaires européens se rendent presque toujours à leur travail en voiture, le covoiturage a commencé à quitter les seuls voyages longues distances pour des voyages beaucoup plus courts. Pionnière à cet égard, l’application Karos, qui a lancé une plate-forme de mobilité intelligente à Paris qui autorise des trajets partagés vers le lieu de travail en s’appuyant sur l'intelligence artificielle, les technologies mobiles et le big data. Fondée en 2014, la société a su nouer des partenariats avec de grandes entreprises qui subventionnent ce service au profit de leurs employés. La technologie rend le covoiturage intelligent «Karos transforme les sièges d'auto non occupés en réseaux de transports en commun et les connecte au transport public», explique le cofondateur et président de l'entreprise, Olivier Binet. «Nous améliorons le trajet quotidien des utilisateurs qui économisent ainsi du temps, de l'argent et rencontrent de nouvelles personnes». La plate-forme unique de covoiturage intermodal parvient à ce résultat en apprenant les habitudes de mobilité quotidiennes des utilisateurs, en prévoyant leurs prochains voyages et en les connectant automatiquement à tous les autres utilisateurs correspondant à leur itinéraire et leur temps de déplacement. «L'application Karos permet à nos utilisateurs de faire du covoiturage avec les autres, à différents moments, de manière fluide et flexible», nous explique Olivier Binet. «Ils ne sont pas coincés avec la même personne tous les jours au même moment». L'application, lancée en 2016, a déjà attiré plus de 80 000 utilisateurs quotidiens. Le nombre de covoiturage utilisant Karos a augmenté de 9 % au cours des 15 derniers mois, avec un taux de satisfaction très élevé des utilisateurs, basé sur les commentaires d’applications recueillis par Android et Apple. «En moyenne, nos utilisateurs économisent 24 minutes par trajet par rapport aux transports publics conventionnels et 82 EUR par mois par rapport à la conduite seule». Le succès de l'application repose sur de puissantes technologies de géolocalisation et d’intelligence artificielle, sans dépendre de la technologie GPS qui décharge les batteries trop rapidement. Elle est capable de prévoir les déplacements des utilisateurs au cours des cinq prochains jours et les associe automatiquement aux autres personnes. « L’application recommande non seulement l’itinéraire optimal qui va minimiser les détours mais aussi le meilleur itinéraire de porte à porte combinant covoiturage et transport en commun », révèle Olivier Binet. Un mode de transport urbain plus propre pour l'Europe L'avenir s’annonce également prometteur pour l'application puisque Karos s'étend maintenant sur Bordeaux, la sixième plus grande ville de France. «Nous travaillons également avec un grand nombre d’autres zones urbaines françaises et européennes pour lancer le service en 2018», explique Olivier Binet. D'un point de vue écologique, la solution de covoiturage Karos a déjà permis de réduire les émissions de CO2 d’environ 102 tonnes et les émissions de NO2 de 248 kg. «Augmenter le facteur de charge des voitures constitue un excellent moyen d’optimiser ces déplacements, il réduit le nombre de voitures sur la route et donc les émissions polluantes», explique M. Binet. «Le potentiel de réduction des émissions de CO2 et de NO2 est ainsi très significatif». Si davantage de villes européennes et même d’ailleurs, commencent à adopter cette technologie, les citoyens profiteront de routes moins encombrées, de trajets routiers plus rapides et d’une réduction de la pollution urbaine.

Mots‑clés

Karos, covoiturage, banlieusards, mobilité, IA, transports publics, transport en commun, intermodal, géolocalisation

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application