Skip to main content

Design of polyPEPTIdes diblock copolymers as emulsifiers to produce safe, controlled and reliable novel stimuli-responsive nanoCAPSules for skin care applications

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les nanocapsules: une solution plus intelligente pour les soins de la peau

Des chercheurs du projet PEPTICAPS, financé par l’UE, se servent de nanocapsules pour traiter des pathologies courantes comme les dermatites allergiques, les dermatites d’irritation, les dommages occasionnés à la peau par le soleil et les troubles de la pigmentation cutanée.

Technologies industrielles
Recherche fondamentale

Les nanotechnologies sont susceptibles de révolutionner les soins de santé. Prenons l’exemple des nanocapsules. Ces enveloppes nanométriques existent dans des tailles minuscules, entre 10 nm et 1 000 nm, et ouvrent des perspectives nouvelles pour l’administration de médicaments. Le médicament est placé à l’intérieur de la nanocapsule, qui est entourée d’une membrane polymère biocompatible qui libère les principes actifs à la demande. Pour les soins de la peau, les nanocapsules pourraient être utilisées afin de traiter des pathologies courantes comme les dermatites allergiques, les dermatites d’irritation, les dommages occasionnés à la peau par le soleil et les troubles de la pigmentation cutanée. Mais avant que l’usage de produits contenant des principes actifs nano-encapsulés ne devienne réalité, il faut d’abord les développer, les tester et les valider. C’est là qu’intervient le projet PEPTICAPS, financé par l’UE. «Notre objectif consistait à faciliter l’usage des nanocapsules dans les produits cosmétiques en démontrant que des nanomatériaux bien conçus sont sûrs et en mettant en évidence la valeur ajoutée que les nanotechnologies sont susceptibles d’apporter aux produits actuels», déclare le Dr Damien Dupin, coordinateur du projet PEPTICAPS. «Grâce à nos travaux, les PEPTICAPS se positionnent désormais comme un nouvel ingrédient cosmétique, sûr et intelligent.» Des nanocapsules sensibles à votre peau Au cours du projet, les chercheurs ont développé et validé une nouvelle famille de nanocapsules sûres et sensibles aux stimuli, conçues pour transporter des principes actifs fragiles, d’origine naturelle, comme les vitamines et les extraits. Ces nanocapsules sont par exemple incorporées dans des crèmes cosmétiques. Lorsque l’utilisateur applique la crème sur sa peau, la technologie PEPTICAPS tire parti des modifications induites par les lésions cutanées (modifications du pH et présence d’enzymes, par exemple) pour libérer les principes actifs de la nanocapsule là où la peau en a le plus besoin. «Contrairement à la technologie traditionnelle des liposomes, qui ne permet aucun contrôle en termes de libération, PEPTICAPS adapte l’administration active du médicament d’une façon personnalisée grâce à sa membrane polymère intelligente», déclare le Dr Dupin. Outre les nanocapsules proprement dites, les chercheurs du projet ont également développé un nouvel outil logiciel permettant de prédire la toxicité des nanomatériaux à base de polymères. «Bien que des outils similaires soient déjà disponibles, ils s’avèrent en général plus appropriés aux particules inorganiques», explique le Dr Dupin. «C’est la première fois qu’un tel outil est adapté aux nanomatériaux à base de polymères, une adaptation qui aura sûrement un impact considérable sur les futurs développements de nanomatériaux.» De PEPTICAPS à EMISSARY Le projet a non seulement mis au point une solution capable de mieux traiter les pathologies cutanées courantes, mais il a également montré comment cette solution pouvait être produite à l’échelle industrielle et dans le respect des réglementations sur les produits cosmétiques et la sécurité. «En seulement trois ans, nous sommes passés d’une démonstration de faisabilité à un produit entièrement breveté et prêt à être commercialisé», déclare le Dr Dupin. Les partenaires du consortium ont créé EMISSARY Cosmetics, une nouvelle société qui commercialisera les produits développés dans le cadre du projet PEPTICAPS. Cette société détient les droits exclusifs de commercialisation des nanocapsules contenant les principes actifs développés au cours du projet et d’un service d’encapsulation complet. «Grâce à EMISSARY, PEPTICAPS devrait remplacer la technologie des liposomes, devenant ainsi la nouvelle référence en matière d’encapsulation dans le monde de la cosmétique tout en apportant de meilleurs produits aux clients», ajoute le Dr Dupin.

Mots‑clés

PEPTICAPS, nanocapsules, nanotechnologie, soins de la peau

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application