CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Mobilization of innovative design tools for refurbishing of buildings at district level

Informations projet

N° de convention de subvention: 680447

  • Date de début

    1 Septembre 2015

  • Date de fin

    31 Août 2018

Financé au titre de:

H2020-EU.2.1.5.2.

  • Budget total:

    € 4 078 885

  • Contribution de l’UE

    € 3 280 582

Coordonné par:

SWECO FINLAND OY

Français FR

Des méthodes, des outils et des modèles pour promouvoir une rénovation à moindre coût des districts et des quartiers en matière de consommation énergétique

La construction est le secteur qui contribue le plus aux émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale. La rénovation des bâtiments existants jouera par conséquent un rôle clé dans la réduction du CO2 émis par l’environnement bâti.

Technologies industrielles
© 0306PAT,Shutterstock

L’amélioration de la performance énergétique des bâtiments est particulièrement efficace en matière de réduction des émissions. Et les émissions dans ce domaine pourraient être réduites de 90 % d’ici 2050. Une approche à l’échelle du district est d’autant plus nécessaire qu’une transition rapide vers une meilleure efficacité énergétique et vers une utilisation accrue des énergies renouvelables est en train d’avoir lieu. La vision du projet MODER, financé par l’UE, est d’«améliorer la coopération et les possibilités pour les acteurs clés de travailler avec des municipalités afin de réduire de manière significative les émissions de CO2 de l’environnement bâti», explique le coordinateur Jyri Nieminen. «Lorsqu’on lance un projet de rénovation dans les districts et les quartiers, l’obstacle le plus significatif est de réussir à impliquer plusieurs propriétaires et de parvenir à un consensus.» La plupart des bâtiments sont rénovés indépendamment les uns des autres et l’on perd ainsi l’opportunité d’utiliser, de générer et de stocker l’énergie de manière plus efficace grâce à un effort collaboratif. Des solutions innovantes pour rénover les bâtiments à l’échelle d’un district Pour comparer et visualiser les différentes options de rénovation, MODER a introduit des outils de visualisation et de simulation ainsi que des modèles d’affaires et de processus pour la modernisation des bâtiments dans les districts. Les outils et les pratiques peuvent être utilisés dès les stades les plus précoces du processus de rénovation pour comparer l’utilisation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre et les coûts liés au cycle de vie. Le projet intègre à la fois les économies d’énergie et de coûts afin d’accroitre l’intérêt des propriétaires et des utilisateurs et de les motiver pour participer aux projets de rénovation et à la prise de décision. Dans la mesure où ce sont les bâtiments et les systèmes énergétiques qui impactent le plus la consommation énergétique d’une ville et donc ses émissions, ils ont été traités en priorité. En visualisant les résultats des simulations, l’équipe de MODER a contribué à améliorer la compréhension des systèmes énergétiques complexes. Cette visualisation concerne le développement d’un modèle d’information au niveau du district, c’est-à-dire d’un modèle 3D d’une ville ou d’un district d’une ville, incluant des données sur les solutions techniques s’appliquant aux bâtiments et aux infrastructures. Cette modélisation fournit plusieurs scénarios énergétiques et facilite la comparaison entre différents choix et décisions possibles. Les outils de simulation énergétique peuvent fonctionner à l’échelle de tout un district, de la production d’énergie à sa distribution et jusqu’à son utilisation finale. Ces outils intègrent la demande et l’utilisation de l’énergie, ainsi que des solutions techniques et des calculs des dépenses nécessaires pour les améliorations. Un environnement de vie plus agréable avec moins d’investissements et plus de profits Les partenaires du projet ont mis au point des modèles de processus et de distribution pour des développements et des rénovations complexes au niveau d’un district. Les modèles de processus décrivent les flux, tâches et rôles des différentes parties prenantes impliquées dans les projets, les résultats de chaque phase et des indicateurs de performance clés pour en mesurer le succès. Ils ont également développé des modèles d’affaires pour les entreprises d’ingénierie, les consultants et les gestionnaires de l’énergie afin de proposer des services rentables aux propriétaires. Des tels modèles mettent l’accent sur des acteurs qui pourraient assumer le rôle de développeurs de projets dans un quartier et garantir la rénovation à l’échelle d’un district. L’équipe du projet est parvenue à tester et à valider ses outils ainsi que ses modèles de distribution et d’affaires en ayant recours à des études de cas réelles en Finlande, en Lettonie et en Slovénie. «Le résultat le plus significatif de MODER réside dans la possibilité offerte de simuler de manière précise l’utilisation et la production d’un district et d’analyser l’impact de différentes options sur les émissions de carbone», explique Jyri Nieminen. «Cela permettra d’optimiser les mesures de réduction des émissions, ce qui a également un impact sur les coûts de modernisation.» Enfin, le projet devrait permettre de stimuler les activités de rénovation des bâtiments en Europe et sur les marchés mondiaux.

Mots‑clés

MODER, district, bâtiment, émissions, rénovation, modernisation, consommation énergétique, quartier, émissions de CO2

Informations projet

N° de convention de subvention: 680447

  • Date de début

    1 Septembre 2015

  • Date de fin

    31 Août 2018

Financé au titre de:

H2020-EU.2.1.5.2.

  • Budget total:

    € 4 078 885

  • Contribution de l’UE

    € 3 280 582

Coordonné par:

SWECO FINLAND OY