CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Enhancing ecoSysteM sERvices mApping for poLicy and Decision mAking

Informations projet

N° de convention de subvention: 642007

  • Date de début

    1 Février 2015

  • Date de fin

    31 Juillet 2018

Financé au titre de:

H2020-EU.3.5.2.

  • Budget total:

    € 3 133 306

  • Contribution de l’UE

    € 3 002 166

Coordonné par:

GOTTFRIED WILHELM LEIBNIZ UNIVERSITAET HANNOVER

Français FR

Cartographier et évaluer la santé des écosystèmes et leurs services en Europe

La stratégie de l’UE en faveur de la biodiversité à l’horizon 2020 appelle tous les États membres à cartographier et évaluer l’état des écosystèmes et de leurs services pour prendre des décisions éclairées sur l’avenir de la biodiversité. Un projet de l’UE a établi un réseau paneuropéen et une base de connaissances pour soutenir ces actions.

Changement climatique et Environnement
© nito, Shutterstock

L’action 5 de l’objectif 2 de la stratégie de l’UE en faveur de la biodiversité définit le besoin d’une carte à l’échelle européenne des écosystèmes et des services qu’ils fournissent, y compris le climat, l’air et l’eau propres, les aliments, la production de bois et les loisirs. Cette carte est conçue pour être une source de données primaires pour développer les infrastructures vertes d’Europe, une ressource pour identifier les zones où la restauration des écosystèmes est nécessaire et une référence sur laquelle évaluer l’objectif d’éviter toute perte nette de biodiversité ou de services écosystémiques (SE). En réponse aux exigences de l’action 5, le projet ESMERALDA, financé par l’UE, a créé des stratégies d’évaluation et de cartographie des SE pour les 28 États membres, plus la Norvège, la Suisse et Israël. Le projet a élaboré une méthodologie flexible pour la cartographie et l’évaluation des écosystèmes et de leurs services (MAES). «La méthodologie fournit des éléments constitutifs innovants pour des études sur les MAES à l’échelle régionale, nationale et européenne», explique le professeur Benjamin Burkhard. «Elle fournit également les bases pour des évaluations locales, y compris les politiques sur la planification spatiale, l’agriculture, la dégradation des terres, le climat, l’eau et la nature.» Des solutions pour cartographier et évaluer les SE En tirant profit de l’expertise de ses partenaires européens et de leurs contacts, ESMERALDA a mobilisé des acteurs concernés de l’évaluation et de la cartographie des SE participant à des initiatives nationales, européennes et internationales en cours. L’objectif consistait à exploiter les projets, les réseaux, les méthodes et les données existants à travers des ateliers et des rencontres en face à face. Cela a permis d’améliorer les méthodologies de cartographie et d’évaluation des SE et le partage des connaissances, en plus de répondre aux engagements dans le cadre de l’action 5. Le projet a mis en place un réseau de parties prenantes qui comprend des groupes de soutien dans chaque pays constitués de représentants du milieu scientifique, politique et professionnel. L’équipe du projet a créé l’ESMERALDA MAES Explorer, un outil d’orientation en accès libre et en ligne qui donne des instructions sur la manière d’utiliser la MAES conformément à l’action 5. Les utilisateurs peuvent parcourir une grande variété de produits, parmi lesquels des rapports sur les produits livrables du projet, des publications scientifiques en libre accès, un manuel sur la cartographie des SE, un glossaire avec la terminologie de la cartographie et de l’évaluation des SE, et des fiches des études de cas et des pays présentant l’exécution et les applications de la MAES. Le projet a également fourni des cartes d’application sur les méthodes des SE axées sur la sélection des méthodes appropriées pour cartographier et évaluer un SE ou plus en vue de répondre à des questions sous-jacentes. Une caractéristique complémentaire de cet outil est le Methods Explorerqui permet de parcourir la base de données des méthodes ESMERALDA et de collecter plus d’informations sur ces dernières. L’interface aide les utilisateurs de produits ESMERALDA à trouver ce dont ils ont besoin pour la mise en œuvre de la MAES dans leur pays, région, zone ou étude de cas. Les documents d’orientation apportent des descriptions détaillées sur l’exécution en sept étapes de la MAES. Une orientation adaptée sur la MAES pour les pays de l’UE Selon le professeur Burkhard, plusieurs États membres ont réalisé des progrès substantiels en ce qui concerne la mise en œuvre de l’action 5 pendant le déroulement du projet. Ces progrès ont été particulièrement évidents en Bulgarie, en Allemagne, en Grèce, en France, en Irlande, à Malte, en Pologne, en Roumanie et aux États baltes. «Grâce au partage d’expériences à travers un processus actif de dialogue et de cocréation des connaissances, ESMERALDA permet à tous les pays de l’UE d’accomplir les intentions définies par l’action 5 de l’objectif 2 de la stratégie de l’UE en faveur de la biodiversité», conclut le professeur Burkhard. «Les parties prenantes ont des outils web, des méthodes et des approches pour s’attaquer aux problèmes de la cartographie et l’évaluation des SE.» ESMERALDA est parvenu à mobiliser et à impulser les capacités scientifiques dans plusieurs pays, permettant aux chercheurs et aux décideurs politiques d’étendre leurs réseaux nationaux à l’échelle européenne et régionale.

Mots‑clés

ESMERALDA, cartographie et évaluation, SE, MAES, écosystèmes, biodiversité, services écosystémiques

Informations projet

N° de convention de subvention: 642007

  • Date de début

    1 Février 2015

  • Date de fin

    31 Juillet 2018

Financé au titre de:

H2020-EU.3.5.2.

  • Budget total:

    € 3 133 306

  • Contribution de l’UE

    € 3 002 166

Coordonné par:

GOTTFRIED WILHELM LEIBNIZ UNIVERSITAET HANNOVER

Ce projet apparaît dans...