Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Oui aux trois roues, non aux quatre roues

Un consortium de l'UE a développé un nouveau véhicule écologique capable de se faufiler dans la jungle urbaine. Financée au titre du Cinquième programme-cadre (5e PC) de la Commission européenne, la voiture CLEVER (Compact Low Emission Vehicle for Urban Transport) est un tricy...

Un consortium de l'UE a développé un nouveau véhicule écologique capable de se faufiler dans la jungle urbaine. Financée au titre du Cinquième programme-cadre (5e PC) de la Commission européenne, la voiture CLEVER (Compact Low Emission Vehicle for Urban Transport) est un tricycle pouvant accueillir le conducteur et un passager. Elle est dotée châssis incliné propice à une meilleure tenue de route dans les virages, et d'un moteur roulant au gaz naturel comprimé (GNC). Heiko Johannsen, de l'université technique de Berlin, a coordonné le projet. "C'est en nous penchant sur l'état actuel des choses, sur les besoins des consommateurs et sur le besoin de mobilité individuelle que la réponse nous est apparue [...]. Nous avons besoin de nouveaux concepts de véhicules. Jusqu'à présent, peu de tentatives réelles ont été faites pour introduire des véhicules alternatifs sur le marché, et ces tentatives ont dans une large mesure échoué - sans parler de leur laideur ni de leur conduite peu attrayante." Jusqu'à aujourd'hui, le véhicule "vert" à trois roues le plus connu, pour ne pas dire tristement célèbre, est le Sinclair C5, mis au point au Royaume-Uni dans les années 80; il s'agissait d'un véhicule électrique fonctionnant avec des moteurs pour machines à laver. Le véhicule était peu maniable et roulait à peine plus vite qu'une personne marchant au pas. D'un point de vue financier, le projet a été un vrai désastre. Cependant, on continue de fabriquer des tricycles depuis le "Velocar" motorisé français datant des années 30. Le véhicule CLEVER est d'un tout autre acabit. Tout d'abord, la voiture devait être esthétique et afficher de bonnes performances. Le concepteur Peter Naumann s'est inspiré de l'industrie aérospatiale, de la nature et même de la science-fiction. "Nous voulions créer un concept léger et ouvert, avec des lignes nouvelles qui donneraient un aspect complètement neuf et raconteraient un nouveau genre d'histoire. Le résultat est un espace clos qui ne donne pas aux passagers l'impression d'être enfermés", a-t-il déclaré. Grâce à son monocylindre de 213 cc et à son moteur de 15 chevaux, le CLEVER est capable de passer de 0 à 60 km/h en moins de sept secondes. Aspect peut-être le plus important, le véhicule émet moins de 60 g/km de CO2, un niveau largement conforme aux objectifs d'émission à long terme de l'UE. De nombreux pays de l'UE n'ayant pas encore développé d'infrastructure dédiée au GNC qui soit fiable, deux bouteilles de gaz démontables sont stockées à bord du CLEVER, qui peuvent être remplies de l'extérieur. Le système de direction hydraulique est hautement innovant, réagissant au comportement du conducteur, et offrant une stabilité élevée dans les virages lorsque le véhicule se penche. L'équipe a dû développer des pneus et un châssis entièrement nouveaux pour permettre à ce dispositif de fonctionner. Le châssis provient du département de génie mécanique de l'université de Bath au Royaume-Uni. "Le système de contrôle prend des mesures à partir du conducteur, telles que l'angle de braquage et la vitesse, et fait pencher le véhicule jusqu'à ce qu'il atteigne l'angle nécessaire pour pouvoir attaquer un virage", a expliqué Ben Drew, agent de recherche à l'université, s'adressant à la BBC. "Il faut un peu de temps pour s'y habituer, mais une fois que l'on s'y est fait, c'est rouler dans une voiture normale qui fait une impression bizarre." Le partenariat a été la clé de la réussite du projet - dix partenaires d'Allemagne, d'Autriche, du Royaume-Uni et de France ont mis au point les composants clés de manière indépendante. "Nous n'aurions pas réussi à créer le véhicule CLEVER seuls", a déclaré le Dr Johannsen. "Nous avions besoin de spécialistes dans diverses disciplines et la Commission européenne a apporté un grand soutien en nous mettant en relation avec des partenaires potentiels et en nous aidant à trouver l'expertise qu'il nous fallait." L'étape suivante du projet consiste à mettre en oeuvre quelques améliorations nécessaires dans les domaines des performances, de la tenue de route et de la sécurité. "C'est le résultat de six années d'efforts", a déclaré Volker Schindler de l'université technique de Berlin. "Notre objectif était de développer un nouveau véhicule à l'encombrement minimal pour les villes européennes, qui affiche des performances exemplaires dans les domaines de l'environnement, de l'énergie et de la sécurité, et c'est justement ce à quoi nous sommes parvenus. Il s'agit d'un bon exemple du potentiel que représente la recherche coopérative au niveau européen." Le CLEVER ne sera pas fabriqué sous sa forme actuelle, mais l'équipe estime que le concept est de qualité, et que le prototype fonctionnel pourrait en théorie engendrer la création d'un parc de véhicules similaires susceptibles d'être approuvés par les services de gestion de la circulation et ainsi d'éviter d'être soumis au frais d'encombrement mis en place dans certaines villes - un aspect qui pourrait sérieusement motiver les consommateurs si ce type de régime venait à se généraliser.

Pays

Autriche, Allemagne, France