Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Une étude démontre une baisse de la fertilité chez les hommes de plus de 40 ans

Une nouvelle étude révèle que la fertilité masculine, à l'instar de celle des femmes, diminue avec l'âge. Des scientifiques de l'Institut national français d'études démographiques (INED) ont passé à la loupe, en partenariat avec 59 cliniques françaises spécialisées dans le t...

Une nouvelle étude révèle que la fertilité masculine, à l'instar de celle des femmes, diminue avec l'âge. Des scientifiques de l'Institut national français d'études démographiques (INED) ont passé à la loupe, en partenariat avec 59 cliniques françaises spécialisées dans le traitement de la stérilité, des données portant sur 1.938 hommes au total dont les partenaires étaient complètement stériles et se faisaient traiter au moyen d'une FIV classique. D'après leurs résultats, alors que la fertilité des femmes diminue lorsqu'elles s'approchent de la trentaine, avec un pic à 35 ans, le cap décisif pour les hommes se situe plus tard, à 40 ans plus précisément. Lorsque des femmes de moins de 30 ans étaient en couple avec un homme de 40 ans ou plus, l'étude a démontré que les chances de conception diminuaient de 25 pour cent, contre 50 pour cent pour les couples de femmes entre 35 et 37 ans et d'hommes de plus de 40 ans. Ces nouvelles données sont publiées alors que l'Europe traverse un bouleversement démographique sans précédent. Les taux de fertilité sont passés à 1,5 enfant par femme, et d'après les estimations, l'Europe comptera 18 millions d'enfants et de jeunes en moins d'ici 2030. Parmi les six Etats membres de l'UE les plus peuplés, seuls le Royaume-Uni et la France verront leur population augmenter entre 2005 et 2050, la population britannique enregistrant une hausse probable de 8 pour cent, contre 9,6 pour cent pour la France. Divers facteurs viennent expliquer cette situation, notamment la volonté d'un nombre croissant de couples d'avoir des enfants plus tard. Prêtant sa plume au magazine Fertility and Sterility, Elise de La Rochebrochard, qui a conduit l'étude, fait remarquer que les couples désireux de fonder une famille devraient être sensibilisés davantage à la difficulté accrue de concevoir des enfants à mesure que l'âge avance.

Pays

France