Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le projet E-RAIN recherche de nouveaux partenaires régionaux pour élargir son réseau dédié à l'innovation

Six régions européennes actives dans le cadre du projet E-RAIN financé par l'UE sont à la recherche de nouveaux partenaires pour élargir leur réseau de régions innovantes. Le projet E-RAIN est financé au titre de la priorité "Régions de la connaissance 2" du Sixième programm...

Six régions européennes actives dans le cadre du projet E-RAIN financé par l'UE sont à la recherche de nouveaux partenaires pour élargir leur réseau de régions innovantes. Le projet E-RAIN est financé au titre de la priorité "Régions de la connaissance 2" du Sixième programme-cadre (6e PC). Les six partenaires, qui représentent l'Emilie-Romagne (Italie), la Catalogne (Espagne), Grenoble (France), Stuttgart (Allemagne), la Pannonie occidentale (Hongrie) et la Haute-Silésie (Pologne), tiennent à exploiter au maximum le financement de la recherche octroyé par les organisations publiques et privées. L'un des objectifs du projet consiste à accélérer ce processus d'exploitation, en le débarrassant des goulets d'étranglement et des procédures inefficaces. Un deuxième objectif repose sur la création d'une plate-forme d'apprentissage mutuel qui relie toutes les organisations actives dans les domaines de l'innovation et de la diffusion des résultats de la recherche, surtout celles des nouveaux Etats membres de l'UE. "En termes d'innovation régionale, nous, Européens, devrions garder en tête l'objectif ambitieux fixé lors du sommet de Lisbonne en 2000, à savoir faire de l'Union européenne l'économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde d'ici 2010. Nous devrions ensuite reconnaître que le niveau régional constitue désormais un banc d'essai puissant propice au développement de paradigmes politiques adaptés aux besoins et aux spécificités des différents territoires", déclarent les responsables du consortium E-RAIN, ajoutant que l'élargissement de l'UE en 2004 a fait passer le nombre de régions communautaires de 213 à 254. Les partenaires du projet ont identifié un "besoin fondamental" au sein de l'agenda de Lisbonne, à savoir la compétitivité. Celle-ci engendre l'excellence, mais les régions individuelles ont du mal à y parvenir seules. La mise en réseau permet donc de conjuguer la masse critique des régions, dont chacune affiche des caractéristiques économiques et des qualités qui lui sont propres, pour leur permettre de tirer des enseignements des connaissances et expériences les unes des autres. Le projet E-RAIN permettra également d'analyser et de comparer les politiques d'innovation régionales, ce qui, comme l'espèrent les partenaires, engendrera l'élaboration d'un modèle opérationnel susceptible de servir à la mise en oeuvre de politiques de recherche et d'innovation dans les régions d'Europe. Les partenaires mèneront également des visites d'étude, des séances publiques dans le cadre de réunions de projet, et des discussions ouvertes sur des thèmes tels que les installations dédiées au transfert technologique et les centres d'innovation. Les organisations qui souhaiteraient rejoindre le consortium sont priées de contacter E-RAIN, dont les coordonnées électroniques figurent ci-après. Les candidats seront ajoutés à une liste affichée sur le site web d'E-RAIN, mise à jour bimensuellement. Le comité de gestion du projet E-RAIN partira de cette liste pour choisir les individus invités à participer aux réunions et aux visites d'étude d'E-RAIN.