Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'efficacité énergétique, une priorité selon une consultation européenne

La Commission européenne vient de publier une synthèse des contributions apportées en réponse au Livre vert sur l'efficacité énergétique "Comment consommer mieux avec moins". Selon les conclusions de ce résumé, bien que l'efficacité énergétique suscite un enthousiasme élevé, e...

La Commission européenne vient de publier une synthèse des contributions apportées en réponse au Livre vert sur l'efficacité énergétique "Comment consommer mieux avec moins". Selon les conclusions de ce résumé, bien que l'efficacité énergétique suscite un enthousiasme élevé, elle souffre néanmoins d'un manque d'information, et l'UE a un rôle clé à jouer pour promouvoir l'efficacité énergétique. Réduire de 20 pour cent la consommation d'énergie d'ici 2020 est un des objectifs fixés par le document "Comment consommer mieux avec moins". Actuellement, la consommation d'énergie au sein de l'UE augmente chaque année entre un et deux pour cent. Lancée le 22 juin 2005 et clôturée en mars 2006, la consultation a sondé l'opinion sur 25 questions relatives au livre vert. Le document de synthèse illustre ces commentaires. Dans l'ensemble, les participants ont plaidé pour une approche de la carotte et du bâton, utilisant des mesures économiques pour stimuler le marché de l'efficacité énergétique. Ils ont également indiqué la nécessité pour l'UE d'informer davantage la société. "Les citoyens, les pouvoirs locaux et le secteur industriel ne sont pas toujours au courant des possibilités dont ils disposent pour améliorer l'efficacité énergétique, de la mise en oeuvre des technologies et des possibilités de financement pour les développer", peut-on lire dans le rapport. Les participants ont également le sentiment que le système d'échange de quotas d'émission de dioxyde de carbone est efficace. Toutefois, la consultation s'est clôturée avant que l'on note que ce système d'échange de quotas a octroyé trop de crédits d'émission en 2005. L'efficacité énergétique est également considérée comme un marché clé et un élément essentiel à la durabilité de la croissance économique, mais les formalités administratives doivent être plus souples. Certaines régions et certains Etats membres "disposent déjà de plans en matière d'efficacité énergétique, qui [...] doivent simplement être stimulés et mis en oeuvre efficacement, en non accablés par de nouvelles politiques", indique le rapport. Les auteurs ont tiré une opinion des contributions par une analyse statistique des mots clés. Les principales conclusions sont les suivantes: - la question de l'efficacité énergétique souffre d'un manque d'information; - il faut sensibiliser davantage les écoles et les universités à la question de l'efficacité énergétique, lesquelles apporteront en retour de nouvelles solutions en la matière; - les politiques doivent faire place à l'action, notamment en faveur des agences régionales, financée au titre des Fonds structurels ou par l'UE; - les meilleures pratiques doivent être diffusées au public le plus large possible, à nouveau avec le soutien de l'UE; - les pouvoirs publics doivent indiquer la marche à suivre dans le cadre des marchés publics et en montrant l'exemple, en développant par la même occasion de nouveaux marchés; - il faut étendre l'étiquetage des produits à faible consommation d'énergie; - Les compagnies de services énergétiques doivent utiliser leurs compétences pour réduire les déchets énergétiques dans les bâtiments publics et les entreprises locales, et la directive sur la performance énergétique des bâtiments doit désormais couvrir les bâtiments plus petits que 1.000 m2. - de nouvelles mesures doivent être prises dans le secteur du transport - de la conception de moteurs à plus grande efficacité énergétique à la taxation échelonnée des véhicules en vue de promouvoir un transfert vers l'efficacité énergétique des carburants et une amélioration de la gestion du trafic; - de nouvelles mesures doivent être prises dans le secteur de la production énergétique en vue d'améliorer son efficacité; - la combinaison de l'énergie thermique et électrique pourrait générer d'énormes économies en termes d'efficacité énergétique; - les incitations économiques favoriseront le développement du secteur; - il faut promouvoir activement au niveau mondial les pratiques en termes d'efficacité énergétique. Le document va à présent passer dans les mains de la Commission européenne dans le cadre de la consultation sur l'efficacité énergétique, qui inclut une évaluation d'impact des nouvelles technologies et politiques. Dans le courant de l'année, la Commission présentera un plan d'action sur l'efficacité énergétique au Parlement européen et au Conseil européen. Le rapport est transparent, l'annexe de la synthèse mentionnant les 241 participants - 31 issus d'ONG, 66 d'Etats membres et organes publics, 106 du secteur industriel et privé et 38 citoyens.

Articles connexes