Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La recherche et l'innovation sont les moteurs de la compétitivité, selon le Conseil de l'OCDE

La recherche et l'innovation constituent des facteurs essentiels pour la compétitivité et ont un rôle primordial à jouer pour faire face aux défis majeurs planétaires que sont le changement climatique et le développement durable, ont affirmé les participants à la réunion du Co...

La recherche et l'innovation constituent des facteurs essentiels pour la compétitivité et ont un rôle primordial à jouer pour faire face aux défis majeurs planétaires que sont le changement climatique et le développement durable, ont affirmé les participants à la réunion du Conseil de l'OCDE au niveau des ministres qui s'est tenue récemment à Paris et qui était consacrée à l'innovation, à la croissance et à l'équité. S'exprimant lors de la session d'ouverture de la réunion, Angel Gurrja, secrétaire général de l'OCDE, a insisté sur les trois piliers de l'innovation: éducation, investissement dans la science et la technologie, et environnement favorable aux entreprises. «Un des indicateurs les plus révélateurs de la bonne santé et du potentiel d'une économie nationale est le niveau de recherche et développement (R & D) que celle-ci génère», a-t-il affirmé, ajoutant que «développer les capacités de nos pays membres en matière de science, de technologie et d'innovation constitue un impératif». Au cours de la réunion, les ministres se sont accordés à reconnaître que l'essoufflement de la productivité dans plusieurs régions de l'OCDE imposait d'améliorer les conditions-cadres de l'innovation. Ils ont également souligné l'importance d'investir dans les systèmes d'éducation afin de garantir, pour les années à venir, un nombre stable de chercheurs et de travailleurs qualifiés et de stimuler les investissements privés dans l'innovation. Les secteurs qui devraient le plus bénéficier de l'innovation sont la santé, l'énergie, l'eau et les services publics ainsi que l'éco-innovation. Les ministres ont également accueilli favorablement le projet d'une «stratégie de l'OCDE pour l'innovation». Cette stratégie se basera sur une analyse et une comparaison factuelles, et inclura de nouveaux indicateurs sur le lien entre innovation et performances économiques. Elle étudiera également comment l'innovation permet de faire face à un certain nombre de défis dans des secteurs tels que l'environnement et la santé. Les ministres ont en outre demandé à l'OCDE d'étudier l'impact de l'innovation sur le secteur des services. La question des droits de propriété intellectuelle (DPI) a également été soulevée lors de la réunion. Celle-ci pourrait aussi être abordée par la stratégie de l'innovation en vue de trouver un juste équilibre entre la promotion d'un contexte commercial ouvert, favorable à l'innovation, et la protection de la propriété intellectuelle.