Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

De jeunes journalistes scientifiques primés par le réseau d'excellence Nano2Life

Trois jeunes scientifiques ont remporté le concours de rédaction organisé par Nano2Life, dont l'objectif est de récompenser les chercheurs pour des articles sur les nanobiotechnologies rédigés à l'attention du grand public. En raison du lien de plus en plus étroit entre scie...

Trois jeunes scientifiques ont remporté le concours de rédaction organisé par Nano2Life, dont l'objectif est de récompenser les chercheurs pour des articles sur les nanobiotechnologies rédigés à l'attention du grand public. En raison du lien de plus en plus étroit entre science et communication scientifique, Nano2Life, le réseau d'excellence dans le domaine des nanotechnologies financé par l'UE, a lancé le concours de rédaction scientifique en vue d'accroître la diffusion des connaissances et de sensibiliser davantage le public aux questions importantes dans ce secteur. Les jeunes scientifiques étaient invités à remettre des articles dans lesquels ils présentaient leur domaine de recherche spécifique d'une manière susceptible d'éveiller l'intérêt du grand public. Les articles primés portaient sur des sujets de recherche de pointe, tels que les cellules souches, la maladie de Parkinson et les cellules de surface. Le premier prix a été décerné à Christer Spegel de l'université de Lund (Suède) pour sa description générale de la maladie de Parkinson. L'article «Cells on surfaces - exploring new environments» a valu à Petra Schneider de l'université de Kaiserslautern (Allemagne) de remporter le deuxième prix pour ses observations sur les cellules à la surface des toiles d'araignée. Le troisième article, intitulé «Stem Cells Differentiation as A 'Normal' Human Life Line» et rédigé par Santiago A. Rodriguez-Segui du parc scientifique de Barcelone (Espagne), portait sur le thème brûlant des cellules souches. Financé à hauteur de 8,8 millions d'euros au titre du sixième programme-cadre (6e PC) de l'UE, le réseau d'excellence Nano2Life regroupe 23 acteurs européens qui jouent un rôle significatif dans le domaine des nanotechnologies, ainsi que des partenaires de la Corée du Sud, du Japon, de l'Australie et de l'Amérique du Nord. Au total, 870 scientifiques collaborent au projet pour partager des activités de recherche et des analyses prospectives.