CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Article Category

Actualités
Contenu archivé le 2023-03-02

Article available in the following languages:

Des chercheurs résolvent le mystère de la division cellulaire

Une équipe de chercheurs européens a mis au point un modèle théorique de division cellulaire, procédé selon lequel une cellule mère se divise en deux cellules filles. La division est une étape essentielle de la vie des cellules. Elle participe à la croissance de l'organism...

Une équipe de chercheurs européens a mis au point un modèle théorique de division cellulaire, procédé selon lequel une cellule mère se divise en deux cellules filles. La division est une étape essentielle de la vie des cellules. Elle participe à la croissance de l'organisme, à la réparation de plaies ou d'infections et au renouvellement régulier des cellules. Quelque 250 000 millions de cellules mères sont en cours de division à chaque instant dans notre organisme, et s'apprêtent à former 500 000 millions de cellules filles. Chaque cellule, dès sa formation, a une place bien déterminée. La cellule mère a une place donnée au milieu des autres cellules dans un tissu et, pour ne pas perturber cette organisation, les cellules filles auxquelles elle donne naissance sont, elles aussi, bien rangées. Les contraintes induites par l'environnement influencent la division et le positionnement des cellules filles. Ce positionnement très précis est par ailleurs indispensable pour maintenir la forme de nos tissus et de nos organes. Dans cette dernière partie de recherche, des biologistes de l'Institut Marie Curie et des physiciens de l'Institut allemand Max Planck ont utilisé des micro-technologies afin d'étudier les effets de l'espace et des limitations spatiales dans la division et le positionnement des cellules (orientation). À partir de leurs observations, les chercheurs ont pu aboutir au modèle théorique prédictif de l'orientation de la division cellulaire. Ce modèle, basé sur le calcul des forces qui s'exercent sur le fuseau mitotique à l'intérieur de la cellule, rend compte du bon déroulement ou du dysfonctionnement de la division d'une cellule. Par ailleurs, ce modèle a permis de montrer que certaines configurations du microenvironnement sont capables d'induire la division asymétrique des cellules (deux cellules non-identiques formées par la division d'une cellule mère). Ainsi, le modèle pourrait être utilisé par des médecins afin d'affiner leur diagnostic en décrivant les dérèglements des divisions des cellules pathologiques pouvant entraîner le développement d'un cancer.

Pays

Allemagne, France