Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Sarkozy renouvelle son engagement électoral pour stimuler la recherche

Le Président de la République française Nicolas Sarkozy a renouvelé sa promesse électorale, qui vise à réformer le système français de la recherche et de l'enseignement supérieur. Les priorités comprendront une autonomie accrue des universités, et une amélioration des structur...

Le Président de la République française Nicolas Sarkozy a renouvelé sa promesse électorale, qui vise à réformer le système français de la recherche et de l'enseignement supérieur. Les priorités comprendront une autonomie accrue des universités, et une amélioration des structures de financement de la recherche. Lors d'une cérémonie d'hommage au physicien et Prix Nobel français M. Pierre-Gilles de Gennes, à Paris, M. Sarkozy a déclaré avoir de grandes ambitions pour la science française, qui dispose «des ressources, des compétences et du talent», mais qui manque de moyens et d'une structure organisationnelle nécessaires à la libération de l'intégralité de son potentiel. Il s'est engagé à introduire «des réformes majeures», en offrant, par exemple, une plus grande autonomie aux universités pour le recrutement de leur personnel et la gestion de leur budget. Il a également garanti une amélioration de l'efficacité des structures de financement de la recherche. En terme de financement, M. Sarkozy s'était engagé, durant sa campagne électorale, à l'injection de fonds supplémentaires de la part du gouvernement français, d'ici 2012, à hauteur de 4 milliards EUR (soit une augmentation de 25%) dans le budget actuel du secteur public accordé à la recherche et au développement (R&D). Valérie Pécresse, Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche nouvellement nommée, a confirmé récemment que le budget de ce secteur bénéficiera d'une augmentation annuelle d'un milliard EUR. Ces fonds supplémentaires, ajoute M. Sarkozy, devraient soutenir les projets de recherche axés sur les résultats, et garantir la rigueur des normes d'évaluation. Le Président s'est fait une priorité de réorienter la recherche vers des applications industrielles. «Nous devons mettre en place les instruments et conditions nécessaires, en particulier dans les domaines financier et fiscal, qui permettront à l'innovation de franchir la limite des laboratoires et d'entraîner un progrès économique et social. M. Sarkozy a déclaré son intention d'améliorer les conditions de travail et les salaires des chercheurs, en particulier pour les chercheurs en début de carrière. Il a également ajouté qu'il présentera bientôt un nouveau programme éducatif pour le pays, dans lequel une priorité absolue sera accordée à la science.

Pays

France