Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'Europe lance une ITC pour les piles à combustible et l'hydrogène à Bruxelles

Des représentants du monde industriel, de la communauté scientifique et des institutions européennes ont lancé une initiative technologique conjointe (ITC) pour les piles à combustible et l'hydrogène lors d'un évènement à Bruxelles, en Belgique le 14 octobre dernier. «Cet év...

Des représentants du monde industriel, de la communauté scientifique et des institutions européennes ont lancé une initiative technologique conjointe (ITC) pour les piles à combustible et l'hydrogène lors d'un évènement à Bruxelles, en Belgique le 14 octobre dernier. «Cet évènement marque un moment important pour l'industrie des piles à combustible et de l'hydrogène», annonce le professeur Herbert Kohler, vice-président du Vehicle and Powertrain à Daimler, ajoutant que le lancement de l'ITC marquait la culmination de plusieurs années d'efforts de travail fournis par de nombreuses personnes provenant de plusieurs secteurs. Pour les six prochaines années, la Commission et le monde de l'industrie investiront chacun près de 500 millions d'euros dans l'initiative, dans le but d'accélérer le développement de technologies de piles à combustible et à l'hydrogène, et de permettre leur commercialisation d'ici 2020. Les activités de l'ITC devraient permettre de réduire de 2 à 5 ans le temps nécessaire à la commercialisation des technologies de l'hydrogène et des piles à combustible. Les nouvelles ITC rassemblent plus de 60 entreprises privées, ainsi que des petites et moyennes entreprises (PME) et de larges multinationales, ainsi que des groupes de recherche énergétiques de toute l'Europe. «C'est la manière la plus intelligente de travailler ensemble, en avançant dans la même direction vers un objectif commun», explique le professeur Kohler. L'ITC a été établie en tant qu'entreprise commune conformément à l'article 171 du Traité de la CE. Ses travaux seront révisés par un comité directeur composé de représentants du monde de la recherche, de l'industrie ainsi que par la Commission. Un directeur exécutif et un bureau du programme se chargeront de la gestion quotidienne de l'organisation. Les autres contributions proviendront de trois autres comités consultatifs. «L'initiative technologique commune 'piles à combustible et hydrogène' est le meilleur moyen d'accélérer le développement des technologies et de faire avancer la commercialisation de l'hydrogène et des piles à combustibles,» ajoute Gijs van Breda Vriesman, président du comité directeur de l'entreprise commune. «Afin de préparer le marché à ces technologies stratégiques, il est indispensable d'assurer la coopération entre toutes les parties prenantes: les secteurs industriels impliqués ne sont pas les seuls à devoir développer la chaîne d'approvisionnement, il est en effet également essentiel que les chercheurs, les entreprises et les pouvoirs publics puissent coopérer aux niveaux régional, national et européen.» L'ITC concentrera ses efforts sur quatre domaines principaux: - les infrastructures de transport et de ravitaillement en hydrogène; - la distribution et la production d'hydrogène; - la production d'électricité fixe et la cogénération (ou production combinée électricité-chaleur); - les marchés précoces (où des produits et des piles à combustible sont déjà commercialisés). Le premier appel à propositions de l'ITC, doté d'un budget indicatif de 28,1 millions d'euros, a déjà été lancé. «Il en va de notre intérêt bien compris que d'investir dans un tel projet de recherche scientifique axé sur les résultats: en effet, le développement de nouvelles technologies énergétiques est essentiel si nous voulons atteindre les objectifs de l'UE relatifs au changement climatique et aux défis énergétiques,» commente Janez Potocnik, commissaire européen en charge de la science et de la recherche. «Cette ITC rassemble les acteurs les plus importants pour placer l'Europe en tête dans la course aux nouvelles technologies énergétiques. J'espère que nous verrons un effet boule de neige dans d'autres domaines de recherche stratégiques.» Le conseil des ministres de l'UE a donné son feu vert à la mise en place de l'ITC pour les piles à combustible et l'hydrogène (PCH) en mai 2008. Les autres ITC établies jusqu'à présent concernent les médicaments innovants (IMI), les systèmes informatiques embarqués (ARTEMIS), la nanoélectrique (ENIAC), ainsi que l'aéronautique et les transports aériens (Clean Sky).

Articles connexes