Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'UE soutient un projet sur la qualité et la sécurité alimentaires en Azerbaïdjan

Le projet de jumelage de l'UE intitulé «Support to the improvement of legal and technical aspects of food quality and safety assurance and certification requirements of Azerbaijani products» vient de débuter en Azerbaïdjan, un État d'Asie centrale. Ce jumelage vise à renforcer...

Le projet de jumelage de l'UE intitulé «Support to the improvement of legal and technical aspects of food quality and safety assurance and certification requirements of Azerbaijani products» vient de débuter en Azerbaïdjan, un État d'Asie centrale. Ce jumelage vise à renforcer le soutien aux institutions et à aider les pays bénéficiaires à développer des administrations modernes et efficaces. L'UE a financé ce projet à hauteur d'un million d'euros. Les experts affirment qu'en aidant les pays bénéficiaires à développer leurs ressources humaines et leurs compétences en matière de gestion, ainsi que leurs structures, ces derniers seront en mesure de mettre en oeuvre l'acquis communautaire (socle commun de droits et d'obligations accumulés jusqu'à présent). Les pays bénéficiaires, selon le programme de jumelage, ont également la possibilité de collaborer avec leurs homologues des États membres, notamment pour le développement et le lancement de projets mettant la transposition, l'entrée en vigueur ou la mise en oeuvre d'un thème spécifique de l'acquis communautaire sur le devant de la scène. Ce projet de deux ans en Azerbaïdjan sera dirigé par un consortium de partenaires de Hollande et de Lettonie, explique Niyazi Safarov, ministre adjoint azerbaïdjanais du développement économique. Le projet s'articule autour de quatre composantes: la première s'attellera à sensibiliser les citoyens et à renforcer les capacités pour la réglementation sur les produits issus de l'aquaculture et de la pêche. La deuxième se concentrera sur l'harmonisation de la législation de l'État en matière d'alimentation avec celle de l'UE, et la troisième s'intéressera au renforcement des services de laboratoire. Enfin, la quatrième traitera de la manière dont les services d'inspection et de tests peuvent être intensifiés. L'objectif principal de ce projet est de soutenir le développement économique de cet État d'Asie centrale en améliorant la qualité et la sécurité des produits issus de la pêche, en consolidant la protection du consommateur et en renforçant la compétitivité du secteur national de la pêche à l'échelle internationale. «L'amélioration de la qualité et de la sécurité des produits issus de la pêche permettra de renforcer la protection du consommateur, et par là-même la compétitivité du secteur azerbaïdjanais de la pêche sur les marchés internationaux», fait remarquer M. Safarov. Alan Waddams, envoyé spécial de l'UE en Azerbaïdjan, pense que le projet portera ses fruits, et qu'en encourageant la compétitivité des produits nationaux et en jouant un rôle dans les activités liées à l'exportation, notamment en ce qui concerne les marchés européens, le projet de jumelage en Azerbaïdjan débouchera sur des résultats concrets. Le projet de jumelage s'engage à fournir les résultats spécifiques escomptés. En effet, des acteurs clés déterminent et rédigent un programme de travail à l'avance en vue de répondre aux objectifs concernant les domaines prioritaires de l'acquis communautaire, conformes à ceux stipulés dans les «accords de partenariat pour l'adhésion». Plus de 1100 projets de jumelage ont soutenu des pays bénéficiaires au cours de la dernière décennie.

Pays

Lettonie, Pays-Bas

Articles connexes