Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Mise à jour de l'agenda de la recherche aéronautique face aux préoccupations croissantes en matière d'environnement et de sécurité

La communauté en Europe des chercheurs en aéronautique a mis à jour son agenda de recherche afin de prendre en compte les préoccupations de plus en plus vives en matière d'environnement, le besoin en combustibles de substitution et les menaces en constante évolution qui pèsent...

La communauté en Europe des chercheurs en aéronautique a mis à jour son agenda de recherche afin de prendre en compte les préoccupations de plus en plus vives en matière d'environnement, le besoin en combustibles de substitution et les menaces en constante évolution qui pèsent sur la sécurité. Le Conseil consultatif pour la recherche sur l'aéronautique en Europe (ACARE) a publié son dernier agenda stratégique de recherche (SRA) il y a quatre ans. Depuis lors, nous avons assisté à d'importantes fluctuations des prix du pétrole et à l'effondrement du dollar face à l'euro (ce qui a considérablement affaibli la compétitivité de l'industrie aéronautique européenne). Dans le même temps, les préoccupations environnementales ont fait leur apparition sur l'agenda politique et des mesures de sécurité toujours plus complexes et contraignantes ont été introduites dans les aéroports du monde entier. Le groupe de révision stratégique de l'ACARE a rédigé ce nouvel addendum au SRA dans le but de répondre à ces problèmes urgents. Un examen approfondi du SRA est également prévu en 2010. Le groupe a estimé que, dans l'ensemble, l'orientation et le contenu du SRA restaient d'actualité et que des progrès significatifs avaient été faits dans de nombreux domaines. Ces dernières années ont notamment vu le lancement de l'initiative technologique conjointe (ITC) Clean Sky, qui vise à réduire l'impact de l'aviation sur l'environnement, tandis que de nombreux projets de recherche ont bénéficié du financement des sixième et septième programmes-cadres de l'UE (6e PC et 7e PC). Le groupe estime toutefois qu'un financement plus important de la recherche est nécessaire de toute urgence. «Ces aspects de la recherche évolueraient plus rapidement s'ils bénéficiaient d'un meilleur financement», peut-on lire dans l'addendum. «La non-disponibilité de l'intégralité des fonds jugée nécessaire dans l'agenda de recherche constitue un obstacle au progrès.» L'addendum recommande également des «ajustements et des accélérations» dans les domaines des technologies environnementales, du développement de combustibles de substitution et des systèmes de sécurité. Le défi environnemental est double; le secteur doit réduire son impact sur le changement climatique et sur la qualité de l'air, ainsi que les nuisances sonores locales. Pour les réviseurs, des investissements publics et privés sont nécessaires de toute urgence pour développer les technologies de pointe requises pour permettre au secteur aéronautique de réduire de manière drastique ses émissions de gaz à effet de serre. L'addendum souligne également la nécessité de développer des combustibles de substitution; les réserves mondiales de combustibles fossiles s'amenuisent et les options technologiques offertes par les combustibles de substitution, ainsi que leurs conséquences environnementales et économiques doivent être étudiées de manière plus approfondie. Dans le domaine de la sécurité, l'évolution rapide des menaces qui planent sur la sécurité des aéroports et des avions, ainsi que l'augmentation des mesures de sécurité dans les aéroports se traduisent par des retards croissants pour les passagers. L'addendum réclame dès lors le développement de systèmes plus efficaces et moins intrusifs au niveau de la prévention et de la détection. Des technologies de sécurité doivent par ailleurs être mises au point pour faire face au caractère extrêmement versatile des menaces pour la sécurité.

Articles connexes