CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Article Category

Actualités
Contenu archivé le 2023-03-06

Article available in the following languages:

Développement réussi de ressources en grilles de calcul

Des chercheurs financés par l'UE ont réussi à définir une plateforme pour vendre et acheter des ressources standardisées de calcul. Les partenaires du projet GridEcon («Grid Economics and Business Models») soulignent que le traitement informatique pourrait ainsi devenir un ser...

Des chercheurs financés par l'UE ont réussi à définir une plateforme pour vendre et acheter des ressources standardisées de calcul. Les partenaires du projet GridEcon («Grid Economics and Business Models») soulignent que le traitement informatique pourrait ainsi devenir un service, au même titre que l'approvisionnement en électricité. GridEcon est financé à hauteur de 2,35 millions d'euros au titre du domaine thématique Technologies de la société de l'information (IST) du sixième programme-cadre (6e PC) de l'UE. Cette plateforme de négoce de services permet de faire une offre pour une capacité de calcul disponible, ou une soumission pour un créneau horaire donné. Les chercheurs déclarent que la plateforme conçue par GridEcon est capable de gérer le mécanisme du marché futur au comptant et à terme. Les partenaires du projet ont mis au point une place de marché virtuelle pour les ressources de calcul, qui autorise la validation de nouveaux services basés sur l'offre et la demande. L'objectif premier de GridEcon était d'introduire les principes économiques dans le fonctionnement des grilles de calcul. Les plateformes disponibles jusqu'ici se limitaient à proposer leur excédent de capacité. En revanche, la plateforme de GridEcon est ouverte et chacun peut y acheter et y vendre de la capacité de calcul, à ses propres termes. Plus encore: les acheteurs peuvent aussi être des vendeurs. Une société peut proposer son excédent de capacité si elle dispose d'un important parc informatique, mais elle peut aussi acheter davantage de capacité en cas de besoin. «L'un de nos principaux objectifs pour cette plateforme était de la rendre simple à configurer et à utiliser», déclare le professeur Jörn Altmann, directeur technique de GridEcon. «Son moteur de workflow masque toute la complexité sous-jacente du système, car nous ne voulions pas que l'utilisateur ait à s'en occuper.» Les chercheurs du projet GridEcon ont conçu et testé un mécanisme de marché, mais une société peut très bien en concevoir un autre et l'ajouter à la plateforme. Cette possibilité montre toute la souplesse de la plateforme GridEcon et comment elle peut convenir à divers types de marchés potentiels, déclarent les partenaires. La plateforme est disponible dans le cadre d'une licence open source, et l'ensemble du code est accessible sur le site web de GridEcon. «Nous avons commencé par un courtier de devis à prix fixe, qui peut donner aux utilisateurs une indication du prix à une date ultérieure qui servira de base pour leurs propositions sur un marché à terme», déclare Sonja Klingert de l'université internationale d'Allemagne, qui a coordonné le projet GridEcon. Melle Klingert souligne qu'Amazon, le détaillant mondial en ligne, propose certaines fonctionnalités «à terme» sur EC2, sa plateforme Elastic Computer Cloud. «Ces fonctionnalités montraient que nous allions dans la bonne direction.» «Notre rôle était de bâtir la plateforme et de la tester, et les résultats de la phase pilote en termes de fonctionnalités et de temps de réponse ont été positifs. Mais c'est à quelqu'un d'autre de la rendre commercialement active», ajoute-t-elle. «Nous rendons le site web le plus attrayant possible pour les professionnels, afin qu'ils puissent reconnaître son potentiel et l'utiliser.» Plusieurs partenaires du projet GridEcon ont déjà été contactés par des utilisateurs potentiels cherchant à créer une activité à partir de ce modèle. De même, le nombre de visiteurs du site continue d'augmenter.

Pays

Allemagne

Articles connexes