Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le projet XTREEMOS lance un nouveau système d'exploitation pour grilles de calcul

L'utilisation de grilles de calcul, également appelée «informatique en grille», augmente la puissance de traitement disponible pour une même tâche en associant les ressources informatiques d'un grand nombre d'ordinateurs. Une équipe de chercheurs financée par l'UE a finalisé e...

L'utilisation de grilles de calcul, également appelée «informatique en grille», augmente la puissance de traitement disponible pour une même tâche en associant les ressources informatiques d'un grand nombre d'ordinateurs. Une équipe de chercheurs financée par l'UE a finalisé et lancé son deuxième système d'exploitation pour grille, sur une base Linux. Dans le but de «faciliter l'informatique en grille», le projet XTREEMOS a rendu publique la deuxième version de son système d'exploitation. Le projet devrait s'achever en mai 2010, et a reçu un soutien de plus de 14 millions d'euros. Financé au titre du thème «Technologies de la société de l'information» (TSI) du sixième programme-cadre (6e PC) de l'UE, le projet XTREEMOS («Building and promoting a Linux-based operating system to support virtual organisation for next generation grids») a conçu et intégré une plateforme basée sur des solutions en «open source» afin de faciliter l'utilisation, l'administration, l'évolutivité et la programmation des grilles. Le projet XTREEMOS devrait s'achever en mai 2010; il est coordonné par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), et a réussi à fournir de nouvelles fonctionnalités de grille, notamment une simplification de la surveillance et de la soumission des projets. Il propose également la gestion des organisations virtuelles et une sécurisation complète. XTREEMOS est disponible en trois déclinaisons: pour PC, pour clusters et pour systèmes mobiles. La version pour PC permet d'intégrer des ordinateurs de bureau ou portables en tant que ressources de calcul dans des grilles XTREEMOS. La version pour cluster est basée sur Kerrighed, un système d'exploitation Linux «Single System Image» qui présente aux utilisateurs une unique machine SMP sur un cluster. La version mobile permet d'utiliser les services XtreemOS sur des systèmes mobiles comme des terminaux Internet de Nokia. La nouvelle version 2.0 s'accompagne de plusieurs fonctionnalités: (1) création et gestion d'organisations virtuelles dynamiques, (2) administration de l'exécution d'applications, (3) le système de fichiers XtreemFS, (4) l'API XOSAGA et (5) l'outil Xosautoconfig. La première fonction concerne une infrastructure assurant le fonctionnement sécurisé du système, la deuxième autorise la recherche de noeuds disponibles répondant aux besoins applicatifs des candidats puis lance l'application sur les noeuds sélectionnés. XtreemFS sert à faire évoluer l'installation en ajoutant des machines offrant des capacités de stockage , l'API XOSAGA ouvre l'accès aux ressources et aux services de XTREEMOS, et Xosautoconfig aide les administrateurs et les utilisateurs à installer rapidement des noeuds XTREEMOS sur des machines virtuelles, des grilles de calcul ou des bancs d'essai. La deuxième version publique est disponible sur le site web du projet XTREEMOS. Le code source, des exemples d'applications et des démonstrations y sont également disponibles. Les partenaires du projet XtreemOS viennent d'Allemagne, de Chine, d'Espagne, de France, d'Italie, des Pays-Bas, du Royaume-Uni et de Slovénie.

Articles connexes