Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un rapport du JRC souligne l'augmentation de la production annuelle d'énergie photovoltaïque

Le Centre commun de recherche (JRC - Joint Research Centre) de la Commission européenne rapporte une augmentation considérable de la production mondiale d'énergie photovoltaïque, qui a progressé de 80% entre 2007 et 2008. Concrètement, cela représente une production de 7,3 gig...

Le Centre commun de recherche (JRC - Joint Research Centre) de la Commission européenne rapporte une augmentation considérable de la production mondiale d'énergie photovoltaïque, qui a progressé de 80% entre 2007 et 2008. Concrètement, cela représente une production de 7,3 gigawatts (GW), conclut le JRC dans son huitième rapport annuel sur la situation du photovoltaïque, récemment publié. La capacité de production des cellules solaires installées en Europe suit la tendance générale, bien qu'à un rythme plus lent: elle a triplé, atteignant ainsi 4,8 GW. Ce résultat a été considérablement influencé par le marché espagnol, qui a quintuplé sa capacité depuis 560 mégawatts (MW) en 2007 à 2,5 GW et 2,7 GW en 2008. Cette progression est principalement due à la réussite de nombreux projets de démonstration. Parmi les autres pays producteurs d'énergie photovoltaïque citons l'Allemagne (1,5 GW), les États-Unis (342 MW), la Corée du Sud (282 MW), l'Italie (258 MW) et le Japon (230 MW). Malgré ces résultats, le photovoltaïque reste relativement marginal et ne générait en 2008 qu'environ 0,35% de la consommation d'électricité de l'Europe. En raison de la crise économique, l'investissement dans les énergies renouvelables et le rendement énergétique s'est considérablement réduit à la fin 2008 (-23% pour le dernier trimestre) et au début 2009 (une autre baisse -de 47% au premier trimestre). En revanche, le deuxième trimestre 2009 a enregistré une reprise importante des investissements, en progression de 83%. La production de cellules solaires en Europe est passée de 1,1 GW à 1,9 GW. L'Europe vient en seconde position après la Chine, qui a augmenté sa production annuelle de cellules solaires à 2,4 GW. Le rapport attribue cet effet à l'important soutien financier du gouvernement chinois accordé au secteur national des énergies renouvelables. Alors que la plupart des pays du G20 ont conçu des plans de redressement économique qui (d'une façon ou d'une autre) contiennent des mesures visant à stimuler l'investissement écologique, le rapport souligne qu'«en comparaison au nouveau plan de revitalisation énergétique chinois en cours de discussion, les investissements promis sont minimes. Si aucun changement n'est effectué, la Chine, qui soutient désormais fortement son secteur des énergies renouvelables, sortira encore plus puissante de la crise financière actuelle.» Si cette tendance reste inchangée, l'auteur prévoit que la Chine produise 32% des modules photovoltaïques d'ici 2012. Dans le cadre de leur projet de redressement économique, les G20 ont consacré 135 milliards d'euros pour des mesures de «stimulus écologiques», dont 25,2 milliards d'euros seront accordés aux énergies renouvelables et 15,8 milliards d'euros à la recherche et au développement (R&D) jusqu'à 2013. Le plan de revitalisation énergétique de la Chine, de son côté, consacre 309 milliards d'euros pour des investissements dans les énergies renouvelables et 436 milliards d'euros pour des investissements dans les réseaux intelligents de distribution de l'électricité. À l'heure actuelle, 85% de la production des modules photovoltaïques se fonde sur la technologie de silicium cristallin. Toutefois, sa production reste coûteuse et le secteur a récemment connu une pénurie. En raison du développement récent de lignes de production clés en mains pour des cellules solaires en film mince (en général moins efficace, mais considérablement meilleur marché en terme de fabrication), ce type de modules solaires détient désormais une part du marché de 12% à 14%, peut-on lire dans le rapport. «Le photovoltaïque est une option technologique majeure pour évoluer vers une production d'énergie sans impact carbone», souligne le rapport. «Les ressources de cellules solaires en Europe et à travers le monde sont abondantes et ne peuvent pas être monopolisées par un pays. Indépendamment des raisons et de la vitesse à laquelle augmentera le prix du pétrole et de l'énergie, le photovoltaïque et les autres énergies renouvelables sont les seules à offrir une perspective de diminution des prix plutôt que d'augmentation.»

Articles connexes