Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Réalisez et montez votre propre film

Un ensemble original d'outils, conçu par une équipe de chercheurs financée par l'UE, apporte aux artistes et aux professionnels des médias les moyens de créer une animation audiovisuelle de qualité, bien plus rapidement et à moindre coût. Ces outils donnent le choix des expres...

Un ensemble original d'outils, conçu par une équipe de chercheurs financée par l'UE, apporte aux artistes et aux professionnels des médias les moyens de créer une animation audiovisuelle de qualité, bien plus rapidement et à moindre coût. Ces outils donnent le choix des expressions faciales des personnages, des caractéristiques physiques et même de la hauteur de la voix. Le système de «contenu intelligent» a été mis au point dans le cadre du projet SALERO («Semantic audio-visual entertainment reusable objects»), qui a reçu 8,84 millions d'euros dans le cadre du domaine thématique Technologies de la société de l'information (TSI) du sixième programme-cadre (6e PC) de l'UE. Sous la direction du Joanneum Research, en Autriche, les 13 partenaires du consortium ont réalisé 24 applications, outils et présentations pour créer, gérer, modifier, retrouver et fournir un contenu destiné aux jeux informatiques ou aux animations. L'ensemble permet de créer des personnages, des objets, des sons, des langues et des comportements au choix, avec un minimum de savoir-faire technique. Le but des chercheurs, des artistes et des professionnels des médias du projet SALERO était de faciliter l'accès aux jeux et à l'animation sur ordinateur en rendant la production plus rapide, plus aisée et moins coûteuse. Ceci permettrait de produire plus efficacement toute une gamme de simulations, comme des formations pour les professionnels de la santé, et de les adapter à des scènes différentes ou à des projets totalement différents. Lancé en 2006 et achevé fin 2009, le projet a créé un produit fini, auto adaptatif et semi-automatisé qui génère déjà un grand intérêt. Le Dr Georg Thallinger du Joanneum Research constate que les studios sont particulièrement intéressés par les outils d'audio et d'animation. Après tout, ces outils pourraient leur faire économiser beaucoup de temps et d'argent, un peu comme les photothèques qui ont rendu les images bien plus accessibles. «Ce n'est plus nécessaire de faire appel à des acteurs pour les voix, ce qui est coûteux, et il est possible de créer plus rapidement une grande variété de personnages capables d'exprimer une large gamme d'émotions», déclare le Dr Thallinger. Par exemple, le modèle d'émotions synthétiques donne accès aux variables «activation» (la force de l'émotion) et «évaluation» (contrôle de l'équilibre) pour animer de nombreuses expressions différentes. En outre, l'outil Maskle facilite le transfert de ces mêmes émotions vers le visage d'un autre personnage. Il est également possible de choisir le genre, le groupe ethnique, l'âge et le poids du personnage. Ces variables influencent sa démarche et ses mouvements, qui sont également déterminés automatiquement en fonction de la surface sur laquelle il se trouve. «Il suffit à l'animateur de pointer l'endroit où doit se rendre le personnage. Le logiciel choisit le trajet et anime les variables du personnage ainsi que la qualité des surfaces rencontrées», explique le Dr Thallinger. Avec ses outils de traitement audio, le système transforme un enregistrement vocal pour refléter le genre, l'âge, la vitesse d'élocution, le timbre, la hauteur et même le stress émotionnel (par exemple de joyeux à triste) voulus. Et si vous n'avez pas de voix enregistrée, l'ordinateur en générera une pour vous. L'équipe a également conçu un système où le stress émotionnel du personnage est synchronisé avec le ton de sa voix. «L'animation est bien plus réaliste et convaincante lorsque les mouvements sont ainsi synchronisés avec la voix et la vidéo», ajoute le Dr Thallinger. Le site Web du projet SALERO présente des informations sur les divers outils, ainsi que plusieurs animations produites. Le projet SALERO a regroupé des chercheurs et des entreprises d'Allemagne, d'Irlande, d'Espagne, d'Autriche, de Finlande et du Royaume-Uni.

Pays

Autriche

Articles connexes