Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Quel est le point commun entre les princes, les applications et les robots?

La réponse: ICT 2010, l'exposition «axée sur le numérique» consacrée aux technologies de l'information et de la communication et organisée par la Commission européenne. Cet évènement biannuel est le forum européen principal consacré à la recherche et l'innovation en matière de...

La réponse: ICT 2010, l'exposition «axée sur le numérique» consacrée aux technologies de l'information et de la communication et organisée par la Commission européenne. Cet évènement biannuel est le forum européen principal consacré à la recherche et l'innovation en matière de TIC. Plus de 5 000 chercheurs, dirigeants industriels, décideurs politiques et même un prince ont profité des résultats de 25 ans de recherche sur les TIC financée par l'UE du 27 au 29 septembre à Bruxelles. Au cours d'un programme complet de conférences, des scientifiques et technologues européens ont partagé la scène avec des dirigeants industriels et des décideurs, dont la vice-présidente de la Commission européenne Neelie Kroes, la vice-présidente du Parlement européen Silvana Koch-Mehrin, et le PDG d'Ericsson et de SAP, pour n'en citer que quelques-uns. L'équipe de CORDIS était également présente à l'exposition ICT 2010 afin de présenter une application accrocheuse à écran tactile développée pour la direction générale de la société de l'information et des médias de la Commission européenne. Cette application haute en couleurs donne naissance à une époque sans précédent en matière d'excellence de la R&D. Les visiteurs ont été attirés par cette application dynamique hébergée sur deux écrans tactiles présentés dans la zone de l'exposition consacrée à la CE. Sous le titre «Projections... 25 années de recherche européenne dans le domaine des TIC», l'application à mémoire flash présente un cerveau tridimensionnel tournant lentement alors que des étincelles d'électricité bleue sont transmises aux neurones en représentant des thèmes spécifiques dans lesquels la recherche européenne dans le domaine des TIC a fait la différence, à savoir la robotique, la micro-électronique et la photonique. Derrière chaque thème se trouve une série de progrès et de faits importants qui apparaissent au toucher d'un axone à impulsion. Parmi les autres caractéristiques, on compte un diaporama des moments politiques clés pour la recherche sur les TIC ces dernières décennies, ainsi qu'un clip vidéo présentant la transformation en produits et services qui aident les citoyens européens dans leur quotidien, depuis le GSM omniprésent à la télémédecine pionnière. Agréablement impressionné Avec plus de 200 stands couvrant plusieurs milliers de mètres carrés d'espace d'exposition, les congressistes ont traité des dernières idées émergeant des consortiums de recherche européenne, des nouveaux systèmes de sécurité aux robots à domicile «bienveillants». Les participants à la conférence ont baigné dans une atmosphère «numériquement chargée». Parallèlement, la presse européenne s'est bousculée pour obtenir le meilleur cliché du prince Philippe de Belgique et de Neelie Kroes de la Commission (voir photo) durant leur visite à l'exposition. «Tout le monde [voulait] faire le meilleur cliché du Prince au moment où on lui a présenté la nouvelle application à écran tactile de la Commission», expliquait un membre de la presse qui suivait l'entourage. «Le Prince a été très impressionné», déclare-t-elle à CORDIS Nouvelles. L'application à écran tactile a une soeur aînée qui a été développée pour le web et sera disponible sur le site de CORDIS début octobre. Le site web comprend plus d'informations générales sur les programmes et projets consacrés à la recherche européenne sur les TIC.

Pays

Belgique