Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un programme de Moravie du Sud pour les chercheurs distingués entame sa deuxième phase

La seconde phase d'un programme fructueux financé par l'UE destiné à soutenir les possibilités de carrière et le développement de projets scientifiques pour des chercheurs de haut niveau dans la région du Sud de la Moravie vient tout juste de commencer. La Moravie du Sud se tr...

La seconde phase d'un programme fructueux financé par l'UE destiné à soutenir les possibilités de carrière et le développement de projets scientifiques pour des chercheurs de haut niveau dans la région du Sud de la Moravie vient tout juste de commencer. La Moravie du Sud se trouve dans la région Sud-ouest de la région historique de la Moravie, en République tchèque. La dernière phase du projet SOMOPRO («South Moravian programme for distinguished researchers») est soutenue à hauteur de plus de 1,5 million d'euros par les actions Marie Curie, financées au titre du thème «Personnes» du septième programme-cadre (7e PC) de l'UE. SOMOPRO est cofinancé par la région de Moravie du Sud. Au titre des deux premiers appels pour SOMOPRO, 6 chercheurs tchèques et 21 internationaux ont reçu des bourses d'une durée d'un à trois ans et 100% de leurs dépenses éligibles; cette dernière phase fera l'objet de deux autres appels. Le troisième appel a été annoncé le 10 août et l'échéance est fixée au 7 novembre. Les candidats doivent être titulaires d'un doctorat ou bénéficier d'au moins 4 années d'expérience dans la recherche, et ne doivent pas avoir vécu en République tchèque pendant plus de 12 mois au cours des trois années précédent l'échéance de la soumission. Le principal objet du programme est de promouvoir les activités et les projets de recherche et développement (R&D) dans la région de la Moravie du Sud. Pour y parvenir, le programme recrute des chercheurs étrangers de haut niveau afin qu'ils travaillent et entreprennent des formations en recherche dans la région, ainsi que des chercheurs de la région qui souhaitent y revenir et y trouver un emploi après avoir travaillé dans la recherche dans un pays tiers pendant au moins trois ans. SOMOPRO soutient la recherche en science, médecine et technologie, et les candidats sont libres de choisir leur domaine de recherche. Les chercheurs candidats au programme doivent identifier et développer un projet de formation en recherche qui les aidera à énormément faire progresser leur carrière et qui soutienne le concept fondamental de SOMOPRO, à savoir la formation avancée et l'apprentissage tout au long de la vie. Le programme est géré par le Centre de Moravie du Sud pour la mobilité internationale (JCMM) qui mène toutes les procédures de candidature et d'évaluation. Le projet de Jana Krenkov intitulé «Nanoparticle modified monolithic supports for bioanalysis» est l'un des exemples des précédents travaux menés grâce à un appel de SOMOPRO. Les travaux de la chercheuse visaient à développer une méthodologie pour la synthèse des nanoparticules d'oxydes métalliques et leur immobilisation sur la surface poreuse de supports de monolithes polymères organiques afin d'obtenir de nouveaux types de milieux chromatographiques permettant une meilleure rétention de composants isolés/séparés, une interaction plus faible non spécifique et une plus grande stabilité. Melle Krenkov, de la République tchèque, a reçu une bourse de réintégration pour ses travaux dont une partie a été menée aux États-Unis.Pour de plus amples informations, consulter: Informations pour les candidats: http://www.jcmm.cz/en/information-for-applicants.html

Pays

Tchéquie