Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des panneaux et cellules solaires à la pointe de la technologie pour redorer le blason de l’Europe dans le secteur du photovoltaïque

Si l'impact environnemental de l’énergie photovoltaïque (PV) s’est rapidement amélioré ces dernières années, l’industrie photovoltaïque européenne peine à se montrer compétitive sur la scène internationale. Une initiative de l’UE entend inverser cette tendance.

Changement climatique et Environnement
Technologies industrielles
Énergie

«L’industrie photovoltaïque européenne ne peut se permettre d’être à la traîne, elle doit regagner sa part de marché pour devenir un acteur de premier plan de la transition énergétique et assurer l'indépendance énergétique», déclare Claudio Colletti, coordinateur du projet AMPERE, financé par l’UE. Pour y parvenir, le projet entend mettre au point des modules photovoltaïques plus efficaces et plus fiables bénéficiant d’une durée de vie plus longue. «Ces modules assureront d’une part un haut niveau d’efficacité et de production d’énergie et, de l’autre, présenteront un rythme plus lent de détérioration.» Pour produire les modules photovoltaïques et cellules solaires bifaces en technologie à hétérojonction (HJT) en silicium, AMPERE met actuellement au point une ligne de production durable et entièrement automatisée de 200 MW. Elle sera mise en service pour une production en milieu industriel dans l’une des plus grandes usines de production photovoltaïque d’Europe, implantée à Catane, en Sicile. L’usine fonctionnera en cycle continu, 24 heures sur 24, 365 jours par an, et produira environ 1 400 panneaux PV par jour, soit environ 500 000 par an. Une usine révolutionnaire pour la fabrication de cellules et de modules photovoltaïques Les membres de l’équipe s’emploient à transformer la ligne de production en couches minces de silicium de l’usine italienne en une ligne de production capable de fabriquer des modules et des cellules HJT afin d’améliorer le rendement des cellules et d’accroitre la puissance des modules PV. Pour ce faire, ils ont modernisé les installations technologiques obsolètes pour créer une usine industrielle 4.0 innovante «qui peut servir de tremplin à la mise en place d'un nouveau réseau d’usines de fabrication photovoltaïques en Europe», explique M. Colletti. Les partenaires du projet ont créé une nouvelle ligne d’assemblage de cellules monocristallines destinées à la production de panneaux à architecture biface. Ils ont également installé une nouvelle ligne de production pour les cellules HJT. Les modules solaires HJT nouvellement fabriqués devraient permettre d’augmenter la capacité de production d’électricité de 15 % par rapport aux technologies photovoltaïques génériques disponibles sur le marché, ce qui réduira le coût de l’électricité produite. L’usine de production de Catane est entrée en service à l’été 2019 et sera capable de produire 200 MW par an. De nombreux procédés sont en phase de qualification et seront intégrés dans la ligne de production. Des études de fiabilité des matériaux et des modules sont en cours et seront mises à la disposition de la communauté scientifique une fois achevées. Les principaux résultats de cette première phase de production seront présentés à l’occasion de grandes conférences sur le photovoltaïque. Booster l’écosystème photovoltaïque européen L’équipe d’AMPERE mène une série d’études pour valider la durabilité technique, économique et environnementale de la nouvelle technologie et de la centrale de production de 200 MW. Ces études visent à démontrer la viabilité de la technologie en matière de rendement, de fiabilité, de coûts, d’efficacité et de financement du projet, tout en montrant le potentiel du produit final en termes de compétitivité des coûts et des performances. «Notre objectif ultime est de regagner un avantage concurrentiel sur l’ensemble de la chaîne de valeur du photovoltaïque, depuis les matériaux et les équipements, en passant par les fabricants de cellules et de modules, grâce au développement de solutions de production innovantes à un coût compétitif pour l’industrie photovoltaïque européenne», conclut M. Colletti. «Cela devrait déboucher sur l’implantation de la première usine en Europe capable de produire un gigawatt-crête de capacité de production d’électricité.»

Mots‑clés

AMPERE, photovoltaïque (PV), cellule, technologie à hétérojonction (HJT), usine de fabrication, module photovoltaïque (PV), solaire, usine de production, électricité, biface

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application