Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des nouvelles du projet STEFY: Des plans ambitieux pour une PME innovante axée sur la sécurité alimentaire

Dans l’édition nº 78 du magazine Research*eu, nous nous étions intéressés aux efforts fournis pour garantir un système alimentaire sûr et de haute qualité. Un des projets présentés était STEFY, qui avait initié un test de 20 minutes qui permettrait de veiller au respect des normes de sécurité dans l’industrie du vin et de la farine/des céréales. Nous avons pris des nouvelles de Matteo Salina, coordinateur de STEFY et PDG du principal partenaire du projet, la PME italienne Proxentia.

Technologies industrielles

Le principe directeur inhérent à STEFY (Sensor Technology for Food analYsis) a toujours été de fournir des mesures faciles, précises et à prix raisonnable de la sécurité alimentaire sur les sites de production, ce qui serait impossible avec les technologies actuelles. L’équipe de STEFY y est parvenue grâce à sa technologie brevetée d’interface fantôme réfléchissante (IFR) qui exploite les propriétés optiques de base de la réflexion de la lumière. «Lors de notre dernière entrevue, nous nous apprêtions à faire notre entrée sur les marchés du vin et de la farine/des céréales», explique M. Salina. «Et pour l’instant, nous menons une vaste campagne de marketing en Italie et en Espagne, et nous sommes en contact avec quelques-uns des principaux producteurs et distributeurs de vin sur place. Nous participons également à différents évènements pertinents dans le monde, et l’un de nos techniciens est basé dans certaines des caves [à vin] les plus éloignées en Espagne et en Italie, où il dispense une formation sur le site et recueille des données précieuses qui nous permettent d’améliorer notre dispositif.» Mais Proxentia ne se limite pas à ces deux marchés. «La recherche étant au cœur de nos activités, de nouveaux domaines ont également été explorés», poursuit M. Salina. «Nous travaillons aussi sur les produits finis, comme les produits de boulangerie et les spécialités sucrées.» En outre, M. Salina et son équipe ciblent différents types de nouvelles cartouches pour la détection et l’identification des agents pathogènes dans les fruits et les légumes. Ce nouveau produit peut être utilisé dans les pépinières et directement dans le champ pour contrôler les nuisibles et prévenir leur apparition, en remplaçant et en accélérant certains tests traditionnellement effectués uniquement dans des laboratoires spécialisés. Mais le secteur agroalimentaire n’est pas le seul exploré par Proxentia. La société est également impliquée dans le domaine de la santé et le dépistage de maladies grâce à un projet financé par la région de la Lombardie. «Nous travaillerons avec d’autres PME qui favoriseront le développement de nouveaux médicaments destinés à l’oncologie et au système nerveux central», explique M. Salina. Il semble que M. Salina et son équipe gravissent les échelons. «Grâce à STEFY, nous avons créé un niveau d’expertise qui est très demandé par de nombreux instituts de recherche, et nous avons pu rejoindre certains programmes de haut niveau», conclut M. Salina. «Et grâce à l’Instrument PME de l’UE, STEFY a grandement contribué au développement de Proxentia et à sa capacité d’introduire une technique et un produit innovants sur le marché de la sécurité alimentaire.»

Pays

Italie